L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Tout savoir sur les Saints de Glace
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Tout savoir sur les Saints de Glace

 

Que sont les Saints de Glace ? Que représentent-ils pour le jardinier ? Ces quelques jours de mai : les 11, 12 et 13 mai respectivement Saint Mamert, Saint Pancrace et Saint Servais (de l'ancien calendrier) apporteraient un coup de froid brusque capable de faire mourir les plantes les plus frileuses, notamment au potager les précieuses tomates, aubergines, piments et poivrons.

Avec l'arrivée des beaux jours, du soleil et de la chaleur, les frileuses (tomate, aubergine, piment, poivron et autres plantes peu rustiques) jusqu'alors bien au chaud dans la maison, réclament l’extérieur pour se développer. Mais en ce début de printemps, faut-il les planter en pleine terre dès maintenant ou attendre la fin des Saints de Glace : les 11, 12 et 13 mai ?
Certains jardiniers pensent effectivement qu'il est inutile de planter les frileuses avant cette date, car elles ne passeront pas ce brusque retour de froid. D’autres veulent bien tenter la plantation, ayant une chance sur deux de ne pas souffrir de ce coup de gel. Il y aurait en effet autant de risques de gel avant et après les saints de Glace : les 8, 9 et 10 mai, comme les 14, 15, 16 mai.
Début mai reste tout de même une période où il y a le plus de risque de gel. Pourquoi ? Parce que l’atmosphère est encore fraiche, le sol est encore frais, et par une nuit bien dégagée, le rayonnement nocturne est tel que toutes les calories (la chaleur) partent vers le ciel et font atteindre le point de gel.

Suivez nos conseils en vidéo pour passer les Saints de Glace sans encombre au potager

Plutôt que de se focaliser sur quelques dates et sur la lecture du calendrier, il est plus raisonnable de sortir le soir et d’observer le ciel. S’il est couvert : rien à craindre. Mais, si fin avril- début mai voire jusqu’à la 3e semaine de mai, on sent qu’il va faire très beau, que le ciel va être dégagé, éclairé par les étoiles et par la lune : le gel est fort à craindre. Prévoyez alors des voiles de forçage ou autre châssis de protection. Et le pire sera évité !

Vos sujets préférés du moment