L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Tout savoir sur le Persan
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Tout savoir sur le Persan

Mots-clefs:

Chat parmi les plus populaires au monde, le Persan est un animal somptueux mais qui nécessite beaucoup de soins. Issu de croisements nombreux et de sélections drastiques, il a une santé très fragile, mais sa douceur et son besoin d’affection en font un chat particulièrement attachant.

Le portrait du chat Persan

Beau chat à poils longs et denses, le chat Persan se caractérise par un museau très écrasé et une silhouette ronde et massive.
De grande ou de moyenne taille, il est musclé, avec des pattes courtes et robustes, une queue très fournie, droite et assez courte.
Sa tête est ronde, avec un menton et des pommettes marqués, un nez court et large avec un stop profond. Les yeux, ronds, grands, très écartés, sont d’une couleur intense qui s’harmonise avec celle de la robe. Les oreilles sont petites et arrondies, très poilues dans le pavillon.
Cela dit il y a controverse sur ce type de visage, appelé peke-face (à cause du chien pékinois qui l’a inspirée), beaucoup préférant le visage traditionnel, bien moins écrasé et qui montre moins de problèmes respiratoires et lacrymaux.

Le poil, long de 10 à 20 cm selon les endroits du corps, est très dense et soyeux. Le sous-poil donne du volume à ce poil très fin. Il a souvent une collerette. Les robes sont extrêmement nombreuses en couleur et en type, chacune représentant une variété. On trouve des smoke, au pelage clair et uniforme, des tabby, marbrés, des écailles de tortue, des roux, des bleus, des blancs, des noirs et des combinaisons variées.

Le rôle du Persan

Le chat Persan est le pacha, qui n’aime rien tant que l’on s’occupe de lui quand il le désire. Il est très dépendant de l’homme du fait des soins constants qu’il demande. Il n’a plus aucun instinct de chasseur et sa vie consiste à “buller” !

Les origines du Persan

Nommé Persan du fait des origines Perses d’un de ses ancêtres, celui qui lui a donné ce poil si caractéristique. D’abord amenés en Europe par un Italien, ces chats à poils longs ont connu un grand succès en Grande-Bretagne. C’est au 19ème siècle que des croisements avec des angoras et des européens donnent les premiers chats Persans, qui ont été par la suite les objets de beaucoup de travaux pour leur donner une silhouette plus ronde, un plus beau poil, puis par la suite diversifier la robe. Les américains poursuivirent ces travaux, diversifiant encore les robes et modifiant le museau pour obtenir cette tête plate.

Le caractère du chat Persan

Très placide et calme, le chat Persan est le chat typique d’appartement. Il apprécie beaucoup les câlins, hormis pendant ses longues siestes pendant lesquelles il ne faut pas le déranger. Distant et réservé, il n’en a pas moins besoin d’affection, qu’il rend avec beaucoup de gentillesse. Et il semble beaucoup apprécier d’être flatté et admiré, mais peut être est-ce juste de l’anthropomorphisme de notre part !!
Les Persans, par sélections progressives, ont été débarrassés de leurs instincts de chasse, ne demandez pas à votre chat de vous débarrasser des souris !

La santé du chat Persan

Le Persan, déjà massif, tend à facilement prendre du poids, il a donc besoin d’un régime équilibré.
Un soin quotidien de son poil est nécessaire, qui peut s’emmêler au point qu’il soit obligatoire de le raser. Les persans à robe écaille de tortue ont un poil plus facile d’entretien. Ces soins sont importants car ils préviennent une trop grande absorption de poils, qui peut provoquer soucis respiratoires ou intestinaux.

Chat fragile, il faut surveiller attentivement ses oreilles, très sensibles, et ses yeux qui ont tendance à pleurer. De nombreuses maladies des yeux touchent d’ailleurs les Persans, ainsi que de nombreuses autres maladies :
- Les Persans montrent plus fréquemment que les autres races de chat une cryptorchidie bilatérale, qui les rend stériles.
- Ils sont également sujets à la cardiomyopathie hypertrophique du chat.
- Ce chat peut être atteint par une maladie génétique, la polykystose rénale type dominant (PKD), qui touche la plupart du temps les deux reins.

Produits associés

Chat

Alimentation, équipement et produits hygiéniques : tout pour le bien-être et le bonheur de votre chat.

Vos sujets préférés du moment