L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Taille des arbres fruitiers (pommier, poirier, cerisier...)
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Taille des arbres fruitiers (pommier, poirier, cerisier...)

En taillant votre arbre fruitier, vous vous assurez un meilleur rendement pour la récolte à venir, et la pérennité de votre arbre. Celui-ci a en effet besoin d'être nettoyé de ces branches mortes et malades, et de trouver son équilibre quand les fruits abondent sur ses branches.

Sommaire

Pourquoi tailler vos fruitiers ?

Comment tailler vos fruitiers ?

Quand tailler vos fruitiers ?

Types de formations des fruitiers

 

Pourquoi tailler vos fruitiers?

La raison principale de tailler les arbres fruitiers est l'obtention d'une production abondante et de bonne qualité. L'action de tailler consiste à :
- orienter les rameaux pour un meilleur ensoleillement (rameaux à l'horizontal plutôt qu'à la verticale),
- supprimer le bois mort,
- équilibrer le poids des fruits sur l'arbre,
- raccourcir les branches pour supprimer du bois, qui épuise l'arbre et diminue la fructification. Un arbre fruitier grand et haut donnera moins de fruit qu'un arbre plus petit et possédant plus de branches horizontales.

Coupez les branches poussant verticalement

Comment tailler vos fruitiers?

Les arbres ont naturellement une dominance apicale : leurs rameaux se développent vers le haut. La plante se développe au niveau du bourgeon terminal, qui produit un développement vertical du rameau. Quand on supprime une partie d'une branche, c'est le bourgeon situé juste en dessous de la coupe qui se développera le plus.
Il existe deux types de bourgeons :
- les bourgeons à fleurs (qui donneront du fruit) : ils sont renflés, et ronds, perpendiculaire au bois ;
- les bougeons à bois (qui donneront une branche) : ils sont longs et pointus, ou collés contre le bois.

Durant la taille, vous privilégierez les bourgeons à bois si votre arbre est encore jeune. Sur les arbres vigoureux de plusieurs années, on privilégiera les bourgeons à fleurs. principalement !

S'équiper

- des outils de coupe correspondant aux différents diamètres des branches de l'arbre :
o un sécateur, bien aiguisée et désinfecté, pour les brindilles et autres rameaux fins.
o un coupe branches pour les rameaux de plus gros diamètres voire une scie ;
- Une double échelle montée en A pour atteindre les branche les plus hautes ;
- des gants pour éviter toute écorchure.

NB : Si vous avez plusieurs arbres à tailler consécutivement, désinfectez entre chaque arbre votre sécateur à l'alcool, et au besoin ré-affutez-le.

Les étapes

Commencez par une branche horizontale à votre hauteur puis tournez tout autour de l'arbre :
- supprimez toutes les brindilles verticales : elles ne donneront pas de fruits, n'étant pas suffisamment alimentées en sève.
- ôtez le bois mort et malade.
- raccourcissez le rameau horizontal principal d'un tiers à deux tiers de sa longueur en coupant juste après un bourgeon à bois ou à fleurs, orienté vers l'extérieur. Assurez-vous avant de couper que la branche présente suffisamment de bourgeons à fleurs et au moins deux ou trois bourgeons à bois (en cas de maladies ou de casse, ils seront vos "bourgeons de secours").
- éliminez toutes les branches qui croisent votre rameau, il y a en effet risque de maladies : assurez-vous donc qu'aucune branche ne se croise. Dégagez aussi pour la même raison le cœur de l'arbre, qui doit rester accessible.
- éliminez les parties sèches en bout de branches, qui casseront sous le poids des fruits.
- de temps en temps, éloignez vous de l'arbre pour juger de la silhouette : elle doit être régulière, selon la forme choisie (voir le paragraphe sur les types de formation). Supprimez alors toute branche qui la déséquilibre (orientée vers d'autres branches, ou vers le coeur de l'arbre...)

Une fois le tour de l'arbre effectuez en suivant ces précédentes étapes, attaquez-vous aux branches du sommet de l'arbre :
Ayez bien à l'esprit que les branches verticales très hautes ne donneront pas de fruit : réduisez-les du tiers ou du deux tiers de leur longueur, juste au-dessus d'un bourgeon à fleurs, ou à bois si vous souhaitez le voir grandir encore.

Finissez la taille : mastiquez les plus grosses sections de branches coupées, et pulvérisez une solution de bouillie bordelaise, en prévention des maladies.

A savoir : Les coupes doivent être droites et nettes pour avoir une surface de cicatrisation minime et réduire l'entrée des possibles infections. Il est nécessaire de couvrir ensuite les parties à vif avec un produit cicatrisant, ex : Goudron de Norvège ou mastic à cicatriser

Pour offrir plus de lumière aux branches: coupez celles poussant verticalement et celles qui poussent en formant un angle avec le tronc.

Les branches restantes reçoivent plus de lumière

Quand tailler vos fruitiers?

On distingue deux groupes d'arbres fruitiers :
- Les arbres à pépins (pommier, poirier...)
- Les arbres à noyau (cerisier, pêcher, abricotier, prunier...)
Chaque groupe a des types de formations de bourgeons différents avec des développements caractéristiques donnant lieu à des croissances différentes.

o Les arbres à pépins forment leurs fruits sur des rameaux des années précédentes et sur des rameaux d'un an.
Plus de conseils dans les fiches conseils : Tailler les pommiers en hiver et tailler les poiriers en hiver

o Les arbres à noyau forment leurs fruits sur les rameaux de l'année précédente. Le bois qui a donné des fruits est définitivement incapable de produire de nouveau.

ATTENTION !

Sur les arbres à pépins, veillez à ne pas arracher des morceaux de petits rameaux productifs pendant la récolte. Ceux-ci produiront à nouveau des fruits l'année suivante.

La taille de formation se réalise pendant l'époque de repos hivernal (de novembre à mars), où l'activité de sève est minimale et cela assure une meilleure cicatrisation, attention à ne pas la réaliser pendant les périodes de gelées. Toutefois c'est en été que la cicatrisation est la plus rapide (comptez 3 jours contre 40 en hiver), une petite taille en juin n'endommage pas l'arbre.

Les arbres à noyau supportent très bien la taille pendant et après la récolte, durant l'été (qu'on appelle aussi taille en vert) ; par contre les cicatrices sont plus sensibles en hiver à l'attaque de parasites.

Types de formations des fruitiers

La formation du houppier doit se situer à plus de 20 cm du ras du sol pour faciliter les travaux d'entretien et éviter les gelées.
Le point de greffage ne doit pas être enterré ou au être juste au niveau du sol ; cela permet d'éviter l'humidité et l'attaque de mycoses.
Il existe plusieurs types de taille fruitière : 

Formes libres

Les branches se dirigent dans les trois dimensions :
- Arbre sur tige ou de plein vent : Tige de 1,30 m à 2 m, au sommet de laquelle se développe une tête, formée généralement en gobelet, pour que le centre reste bien aéré.
- Fuseau : Tige centrale autour de laquelle divergent les branches principales.
- Gobelet : Centre dégagé, donnant à l'ensemble la forme d'un gobelet.

Formes palissées

Elles se développent suivant un seul plan :
- Palmette : Cette forme d'arbre est utilisée pour être palissé contre les murs. Elle est très pratique quant au mode de récolte et aux traitements phytosanitaires. Les arbres en palmettes sont aussi très utilisés dans les jardins d'ornement.

Pour en savoir plus, lisez la fiche conseils sur les fruitiers formés

 

Crédit photos Colour your life

Produits associés

Sécateur lame à enclume PowerStep Fiskars

Le sécateur PowerStep de Fiskars permet une utilisation intensive sans douleur et sans fatigue

Scie de jardin à grande lame fixe avec étui Fiskars

Excellent produit rapport qualité/prix ! Elle est multi-usages et donc adaptées à tous les travaux de coupe au jardin.

Coupe branches à lame franche à crémaillère Fiskars

Le coupe branches à lame franche à crémaillère Fiskars est inégalé sur le marché des coupes-branches.

Poirier 'Beurré Hardy' : taille en gobelet

La ‘Beurré Hardy’, très renommée, produit d’excellents fruits à la chair fine et juteuse.

Pommier 'Fuji' : taille en gobelet, en pot de 12 L

La douceur de cette pomme d'origine japonaise en fait un fruit très demandé par les amateurs.