L'article a bien été ajouté au panier
  • LIVRAISON GRATUITE à partir de 300 € d'achat Plus de détails
  • LIVRAISON EN MAGASIN En mars, faites-vous livrer gratuitement dans votre
    magasin Gamm vert le plus proche
    Plus de détails
  • 1 AN DE GARANTIE sur toutes les plantes ! Plus de détails
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Semer et planter les poireaux
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Semer et planter les poireaux

Grâce à nos explications en vidéo, réussissez la culture du poireau, légume d'hiver par excellence à déguster en soupe, fondue, tarte... Quand planter le poireau ? Où le planter : terre, exposition ? Tout pour réussir la culture du poireau !

Le poireau, Allium porum, est un légume bien courant des potagers, particulièrement en hiver ! Sa tige est réduite à un simple plateau portant racines et feuilles. Ses feuilles sont engainantes, enterrées blanches, vertes au sommet en éventail. Elles représentent la partie consommée.

Le poireau est un bon légume d'hiver, source de vitamines A, B, C et PP, riche en fibres et diurétique.

NB : chez le poireau perpétuel, les gousses se consomment également : cuites à la vapeur, elles sont plus douce que le feuilles du poireau et légèrement sucrées. Récoltez les gousses en surnombre entre la mi-juillet et la fin août.

Variétés de poireaux

- Poireau Bleu de Solaise : Feuillage vert bleuté. Fût volumineux de longueur moyenne. Très résistant au froid.
- Poireau de Carentan : variété précoce. Fût très gros et assez court, à ample feuillage vert clair.
Pour une production précoce, en juin-juillet, préférez les variétés 'Monstrueux d’Elbeuf', 'Jaune Gros du Poitou' ou encore 'Géant Précoce'.
Du côté des variétés anciennes : essayez le poireau perpétuel à gousses, qui reste en terre durant des années et que l'on récolte au fur et à mesure de ses besoins.

Cultiver les poireaux

Dans quel sol et sous quelle exposition cultiver les poireaux

Les graines de poireaux se sèment sous châssis, dans une terre spéciale semis. Les poireaux se repiquent en place au potager dans une terre profonde, richement amendée à l'automne précédent, fraîche, aérée et meuble.
Le poireau redoute les expositions trop chaudes et trop sèches en été.

Quand et comment cultiver les poireaux ?

Semis Repiquage Culture Récolte
Janvier Avril forcée sous châssis Juin-juillet
Février-mars Mai à mi-juillet semis en ligne (jusqu'en mai pour les variétés d'hiver) Août à novembre, et en hiver les variétés d'hiver
Septembre - il s'agit de "poireaux baguettes" Mai

Commencez les semis sous châssis, dès la fin de l'hiver. Ou semez en pépinière en mai. Effectuez les repiquages des jeunes poireaux en mai, jusqu'en août pour les variétés d'hiver, en place au potager. Laissez les jeunes poireaux sur le sol 2-3 jours, pour les endurcir. Coupez une partie du feuillage et des racines (il s'agit de l'"habillage", une technique qui aide à leur reprise) et mettez-les en terre à l'aide d'un plantoir.
Buttez les poireaux au fur et à mesure de leur croissance pour obtenir un long fût blanc. Binez pour nettoyer la terre des mauvaises herbes et l'aérer.

Suivez nos conseils en vidéos sur la culture des poireaux

Le poireau est une plante potagère vivace, cultivée sous sa forme bisannuelle. Elle est originaire d'Europe méridionale et constitue la base des légumes d'hiver. Les poireaux d'été se sèment en janvier-février, pour être repiqués en mai-juin et consommés au cour de l'été. Les poireaux d'hiver sont semés plus tard, repiqués à partir du 14 juillet et ce jusqu'à la fin du mois pour une consommation tout au long de l'hiver. On cherche à obtenir les fûts (parties blanches consommées du poireau) les plus gros et les plus blancs possibles. Au Nord de la France, on creuse un sillon d'une hauteur de fer de bêche, à la bêche. On repique le poireau au fond de ce sillon, la terre viendra les recouvrir pour obtenir des fûts très blancs. On peut planter le poireau dans un sillon moins profond, à quelques centimètres de profondeur, avec buttage au râteau, au fur et à mesure de la croissance.
Respectez l'axe de croissance du feuillage pour faciliter les travaux entre les poireaux. On repique les poireaux quand ils ont atteint la taille d'un crayon. Habillez les poireaux, c'est-à-dire supprimer une partie du feuillage et des racines, pour limiter l'évapo-transpiration et pour stimuler la formation de racines. Gardez le feuillage des poireaux, pour le disposer dans un endroit éloigné du jardin, sorte de leurre pour la mineuse du poireau.
Creusez un sillon dans un sol très riche, très profond, bien exposé au soleil. Dans ce sillon, formez un trou d'un dizaine de cm de profondeur au plantoir pour y déposer le poireau, et formez en un autre juste à côté pour reboucher ainsi le premier. Comptez 10-15 cm d'écartement entre les poireaux, 25 cm entre les rangs. Arrosez très copieusement le sillon. A la fin de l'hiver, mettez en jauge les derniers poireaux, ou laissez-les fleurir sur place.

Rotation des cultures : Attendez 5 ans avant de cultiver à nouveau des poireaux sur la même parcelle, le poireau est un légume épuisant pour le sol. Avant les poireaux, cultivez des légumes graines ou des légumes bulbes sur la parcelle, et après, des légumes graines ou des légumes fruits.

Le poireau aime la compagnie des carottes (qui éloignent la teigne du poireau), navets, épinards, fraises, céleris, tomates... Mais pas celle des haricots, pois, choux et betteraves.

Produits associés

Poireau Géant précoce race Major

Cette variété très précoce et particulièrement productive donne des poireaux à très gros fût. Elle est idéale pour les récoltes d'été-automne.

Poireau Bleu de Solaise

Variété hivernale résistant au froid. Feuillage caractéristique, vert bleuté, fût volumineux.

Vos sujets préférés du moment