L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Potager
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Potager

Quoi de plus satisfaisant et de plus économique que de cultiver les aliments qui finiront dans notre assiette. Avec la crise économique, le potager revient à la mode et intéresse de plus en plus de familles soucieuses de leur alimentation. Cultiver dans son jardin ses légumes préférés, de la semence à la récolte, est très gratifiant et devient vite un vrai plaisir. Plaisir qui n'est pas seulement réservé aux propriétaires de jardin; dans un pot vous pouvez aussi faire pousser tomates, radis, oignons, fraises... Et le goût de ces légumes et fruits n'a rien à voir avec ceux des grandes surfaces. N'hésitez plus, lancez-vous. Nos conseils vous guideront pas à pas dans la création de votre potager.

Sommaire

Pour bien débuter

Les premières démarches au potager : Choisir un emplacement, préparer le terrain, aménager l'espace

Les principes généraux d'un potager : La rotation des cultures, les associations de plantes potagères, la planification des cultures

Choisir les fruits et légumes: Diversifier les plantations, les plantes aromatiques, les petits fruits

Cultiver son potager : En pleine terre, sous serre tunnel ou châssis, sous un paillis plastique

Entretenir son potager : Biner et déherber, fertiliser, arroser, pailler, optimiser le rendement

Prévenir et soigner les maladies : Les prédateurs naturels, les plantes compagnes, les traitements chimiques, les produits naturels et bio

Pour bien finir

 

Pour bien débuter

Familiarisez-vous avec le monde du potager, et faites-vous une idée du travail à fournir et, surtout, des bienfaits que vous pourrez en obtenir.

> Lisez notre dossier : Mon premier potager

 

Choisissez un coin reculé de votre jardin où la terre est riche pour y installer votre potager

Les premières démarches au potager

Choisir un emplacement

- Le potager doit être en situation ensoleillée.
Les fruits et légumes ont besoin de soleil pour mûrir convenablement. C’est toujours pour cela qu’il n’est pas conseillé de planter des arbres dans le potager, mais uniquement en bordure, sur le côté Nord. Orientez votre potager vers le Sud ou l’Ouest.

- Protégez-le du vent.
En Provence et dans les régions venteuses, installez une haie protectrice du côté des vents dominants pour protéger le potager. Vous pouvez la former en plantant des groseilliers, des noisetiers, des sureaux, des cassissiers ou même du maïs. Associez à ces fruitiers des arbustes aromatiques comme le romarin ou le laurier-sauce, et votre haie n’en sera que plus productive.

- Placez votre potager dans des endroits reculés.
En effet, en hiver son aspect sans végétation n’est pas très décoratif.

> Lisez notre dossier : Créez partout un potager plaisir

 

- Cultivez en pot des légumes sur votre balcon c’est possible !

> Lisez notre fiche conseils : Potager au balcon

 

- Observez le terrain choisi.
Les plantes sauvages qui y poussent vous renseigneront sur la nature de votre sol. Le sol doit être bien drainé.

> Lisez nos fiches conseils : Mauvaises herbes et Connaitre son sol
> Lisez notre dossier : Tester la qualité de son sol

 

Préparer le terrain :

- Désherbez le sol de votre futur potager dès la fin de l’été.
Coupez à ras les mauvaises herbes puis bêchez la terre et supprimez manuellement toutes racines. Pratiquez ensuite un "faux semis" : laissez 2 semaines la terre au repos, les graines des mauvaises herbes lèveront. Il ne vous restera plus qu’à éliminer toutes les jeunes pousses.

> Lisez la fiche conseils : Désherber au naturel

 

- Ameublissez le sol.
Une fois l’hiver passé, cassez les grosses mottes de terre, passez le râteau et ôtez gros cailloux et racines éventuelles. C’est le moment d’ajouter un engrais de fond pour enrichir la terre.

> Lisez la fiche conseils : Préparez votre sol

 

- Améliorez le sol.
Pour les plantes potagères, le terrain doit être fertile. Pensez à bien l’enrichir avec de l’engrais de fond (le compost ‘maison’ ne répond pas à tous les besoins nutritifs des légumes).

> Lisez la fiche conseils : Produits fertilisants
> Lisez notre dossier : Soigner son sol

 

- Procédez à une analyse de sol tous les 6-7 ans et mettez en place les éventuelles recommandations du laboratoire.

 

Aménager l’espace

- Adaptez la taille de votre potager à vos besoins et à votre temps libre.

> Lisez la fiche conseils : Bien gérer les cultures dans un potager exigu

 

- Prévoyez une allée de 50 cm au centre et si possible un abri de jardin, pour stocker les outils et les produits phytosanitaires. Apportez des couleurs, soignez les bordures, etc. Le potager peut aussi être esthétique.

> Lisez notre guide d'achat: Choisir son abri de jardin
> Lisez notre dossier : Réussir un bel et bon potager

 

- Optez pour des carrés : Vous pouvez cultiver vos légumes dans des carrés bien délimités. Particulièrement adapté pour les petits jardins, ainsi que pour les débutants, le potager en carrés est également très esthétique.

> Lisez la fiche conseils : Potager en carrés
> Lisez l'interview de l'auteur du livre succés Potager en carrés – La méthode et ses secrets : Vive le potager au carré

 

Retour au sommaire

Les plantes aromatiques sont de très bonnes plantes compagnes des potagères

Les principes généraux d'un potager

La rotation de cultures

- Ne plantez pas les même légumes d’une année sur l’autre au même endroit car vous risqueriez d’avoir des problèmes tels que l’apparition de maladies et parasites ainsi que l’épuisement du sol.

- Alternez la plantation de légumes-fruits (courgette, tomate…) avec des légumes-racines (carottes…) et des légumes-feuilles (blette, laitue…) et n'installez jamais des légumes de la même famille sur le même sol de culture : évitez de planter des haricots après des fèves ou des tomates après des poivrons.

> Lisez la fiche conseils : Rotation des cultures

 

- Ne laissez pas le sol à nu, pensez à semer un engrais vert, comme les haricots, les flageolets, les trèfles etc. qui apportent de l’azote au sol, et le protégent de l’érosion.Vous pouvez aussi la recouvrir de compost ou d’un paillis de feuilles mortes ou d’herbes sèches, qui la nourriront également en se décomposant.

> Lisez la fiche conseils : Engrais verts

 

Astuce : Tenez à jour, sur un cahier, le plan de vos cultures.

Association de plantes potagères

Il existe des interactions entre les différentes plantes du potager.
Quelques règles simples sont préconisées :
- les "bulbes" comme l’ail, l’oignon ou l’échalote contrarient la croissance des légumineuses (haricots et pois).
- les choux n’apprécient guère la proximité des fraisiers et le fenouil sera avantageusement éloigné des rangs de carottes.

> Lisez la fiche conseils : Bien associer les légumes entre eux

 

Planifiez...

...vos semis et vos récoltes en fonction du calendrier du potager. Vous pourrez ainsi optimiser l’espace et enchainer les récoltes. Des légumes toute l’année assurés !

> Lisez la fiche conseils : Calendrier des semis au potager

 

Retour au sommaire

Plantez des pommes de terre, faciles à cultiver elles se conservent longtemps

Choisir les fruits et légumes

Les légumes auxquels vous pourrez assurer les meilleures conditions de culture sont bien évidemment à privilégier.

Diversifiez vos plantations

Légumes-feuilles, légumes-fruits, légumes-racines et légumes-graines. Et surtout, faites-vous plaisir ! Parmi les légumes réputés faciles à cultiver, on trouve : la carotte, les haricots, les petits pois, l’oignon blanc, le navet, la mâche, la laitue, le radis, la courgette, la tomate, le concombre…

> Lisez la fiches conseils : Les principales plantes potagères – tomates, salades, oignons ; Tomates : variétés, plantation, entretien ; Pomme de terre : planter, conserver...
> Lisez le guide d'achat : Les tomates par Bernard Bureau
> Lisez nos dossiers : Pomme de terre : une valeur sûre à retrouver ; L’ail, une bonne tête ; Poireau : réussir sa culture

 

N’oubliez pas les plantes aromatiques...

... ou utilitaires pour agrémenter vos plats mais également pour faire fuir les nuisibles par leur odeur forte.

> Lisez nos fiches conseils : Plantes aromatiques : plantation, culture...  ; Cuisiner avec les plantes aromatiques
> Lisez nos dossiers : Plantes aromatiques et condimentaires ; Réussir ses plantes officinales, aromatiques et condimentaires

 

Les petits fruits ont aussi leur place au potager...

... comme le fraisier ou le framboisier.

> Lisez nos fiches conseils : Fruits rouges : framboisiers, cassissiers... ; Fraisier : plantation, entretien ; Framboisier : plantation, entretien
> Lisez le dossier : Des petits fruits gourmands partout au jardin

 

Retour au sommaire

Cultivez sur un paillis plastique, une technique utilisée par les professionnels

Cultiver votre potager

En pleine terre

Semez en place petits pois, fèves, carottes ou navets. Repiquez les jeunes plants, cultivés en terrine et sous serre.

> Lisez la fiche conseils : Réussissez vos semis; Plantes potagères – récapitulatif; Semez et cultivez vos légumes

 

Sous serre tunnel ou châssis

La culture sous tunnel ou châssis produit une récolte hâtive. Le tunnel ou le châssis offre une protection contre la grêle et les gelées tardives.
- Surveillez la température interne et aérez lors des jours ensoleillés.
- Surveillez aussi l’apparition des mauvaises herbes et des maladies.

> Lisez la fiches conseils : Réussir ses cultures sous serre, Cultiver sous serre châssis
> Lisez le guide d'achat : Choisir sa serre tunnel ou serre de culture

 

Sur un paillis plastique

La culture sous plastique offre un contrôle de la présence des mauvaises herbes :
- Le plastique noir favorise le réchauffement du sol et évite l’apparition de mauvaises herbes. Ce type de plastique est très utilisé pour la culture des fraises. Il a comme inconvénient de chauffer vite et de provoquer une brûlure des feuilles et des fruits qui sont en contact avec lui.
- Le plastique blanc ou transparent a comme avantage de ne pas se réchauffer. Par contre il laisse passer la lumière et ne freine pas le développement de mauvaises herbes.

 

Retour au sommaire

Tout pour l'entretien de votre potager dans le catalogue

Entretenir le potager

Le binage et le désherbage sont indispensables au potager

Les mauvaises herbes consomment une partie importante de l’eau et des substances nutritives apportées au potager, ce qui produit une diminution de la récolte. Elles sont également des lieux de reproduction des ravageurs indésirables.

> Lisez la fiche conseils : Désherber au naturel

 

Apportez de l’engrais à vos légumes.

Très gourmandes, les plantes potagères ont d’importants besoins nutritifs. Avant l’hiver et au printemps avant les semis, épandez du compost ‘maison’ sur le sol. Griffez légèrement la surface pour l’enfouir. Le compost est rapidement assimilé par les plantes. Plus long à être assimilé, l’engrais de fond est apporté aux légumes deux fois par an.

> Lisez la fiche conseils : Compost : pourquoi et comment le réaliser
> Lisez nos dossiers : Les matières fertilisantes; Compost, l'or vert de nos jardins...

 

L’arrosage au potager est très important

Veillez toujours à ce que vos plantations aient leur quota d’eau. Certains légumes demandent en effet plus d’eau que d’autres, c’est le cas par exemple des courges, salades, tomates, aubergines, c’est-à-dire des légumes à croissance rapide et ceux à grandes feuilles. A l’inverse, les légumes comme l’ail, l’oignon, la pomme de terre se contenteront de peu d’eau.

> Lisez la fiche conseils : Gestion de l’eau : tout sur l’arrosage

 

Misez sur le paillage

Pour garder l’humidité de la terre en été, et sa chaleur en hiver.

> Lisez la fiche conseils : Paillage : pourquoi et comment le réaliser
> Lisez le dossier : Les paillis et mulch, véritables aubaines du jardinier

 

Certains légumes ont besoin d’être recouverts par une motte de terre dans les premiers temps de leur croissance. La partie recouverte par la terre blanchira, donnant sa saveur aux légumes. C’est le cas de la pomme de terre, de l’asperge ou encore du poireau.

> Lisez la fiche conseils sur le buttage

 

Pour un meilleur rendement...

Optimisez la croissance des légumes en supprimant certains bourgeons pour privilégier la croissance des autres. Les tomates et les cucurbitacées ont particulièement besoin d’être suivis durant leur croissance.

> Lisez la fiche conseils : Pincer les tomates

 

Retour au sommaire

 alternariose, rouille, pucerons...

Prévenir les attaques des ravageurs et soigner les maladies

> Pour en savoir plus, lisez le dossier : Identifiez maladies et ravageurs avec la SNHF

 

- Favorisez la présence des prédateurs naturels des insectes parasites. Pour cela, aménagez des espaces de votre jardin : laissez en friche un coin de jardin, construisez-leur des abris ou "hôtels"...

> Plus de conseils dans ces fiches : Lutte biologique ; Biodiversité
> Lisez aussi nos dossiers : Chambre d’hôtes pour insectes ; Les auxiliaires biologiques : nos alliés contre les nuisibles ; Les amis insoupçonnés du jardinier.

 

- Associez aux légumes sensibles des plantes qui retiendront l’attention des nuisibles, ou au contraire qui les feront fuir.

> Lisez le dossier : Heureux mariages au jardin
> Ainsi que la fiche conseils : Plantes compagnes

 

- Évitez tout traitement chimique sur les légumes et les fruits. Il vous faudra attendre plusieurs jours pour qu’ils puissent être à nouveau comestibles. Si vous choisissez malgré tout de traiter chimiquement vos plantes, prenez vos précautions.

> Lisez la fiche conseils : Traitement des plantes : les bons gestes

 

- Optez pour des produits naturels, au mieux, fabriqués par vos soins comme les macérations, infusions, purins et autres décoctions de plantes sauvages ou cultivées.

> Lisez la fiche conseils : Décoctions, macérations, infusions, purins…

 

Il existe différentes techniques pur conserver vos récoltes

Pour bien finir

Il serait dommage de ne pas pouvoir profiter plus longtemps des légumes et fruits de son potager. Cet été, les récoltes ont été abondantes, mais que faire de tous ces « restes ».

Conservez vos récoltes !

De nombreuses techniques de conservation existent depuis toujours. Séchez vos légumes et fruits comme nos lointains ancêtres, faites vos propres conserves en mettant vos fruits en bocaux comme nos grand-mères, ou remettez-vous en à votre congélateur !

> Lisez notre série de dossiers : Conservez vos récoltes

Fleurissez votre potager !

Autres types de potager

 

Un potager fleuri

 

Vers le mois d’avril-mai, plantez des bulbes d’été dans votre potager (glaïeuls, dahlias) et semez des œillets d’indes, capucines, cosmos ou zinnias. Ils créeront un effet remarquable entre vos légumes, et formeront des bouquets personnalisés dans votre maison. Apportez de l’originalité à votre potager ! De multiples objets de décoration s'y intègrent bien : épouvantails, fontaines, nains de jardin ou cadrans solaires.

> Des idées de déco pour le potager ? Visitez la galerie photos

 

Un potager bio

Parce que les légumes sont d’autant meilleurs que leurs conditions de culture sont soignées, pensez au bio !

> Lisez la fiche conseils sur le Potager bio

Produits associés

Tomate 'Beefsteak'

Production tardive, de gros fruits de 200 à 700 g. Sa chair est ferme et contient peu de graines ; elle est épaisse et fondante.

Pomme de terre 'Charlotte'

Variété précoce à demi-précoce, la pomme de terre 'Charlotte' donne un tubercule allongé très régulier.

Carotte Nantaise améliorée 3

Racine demi-longue à chair très rouge. Variété adaptée aux cultures précoces et de pleine saison.

Motoculteur thermique à rotofraise T450 MTD

Ce motoculteur avec fraises à rotation arrières vous permettra d'effectuer un excellent travail de finition tout en bénéficiant d'un bon confort de travail.

Tunnel de culture Easytunnel 'accordéon' 1,6m² - Intermas - Celloplast

L'easytunnel accordéon est la solution pour la protection contre le gel et contre les aléas de notre climat, en particulier les précipitations pluviales.

Serres tunnels, serres maraîchères

L'essentiel de la serre de culture : serre accordéon, serre potager, serre tunnel, serre maraîchère et serre horticole...