L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Planter l'ail
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Planter l'ail

Mots-clefs:

Suivez nos conseils en vidéo pour réussir la plantation de l'ail. Comment, où et quand planter l'ail ? Ce condiment du potager se plait dans une terre riche, ne retenant pas l'eau, sous une exposition ensoleillée. Plantez l'ail rose en automne ou au printemps.

L'ail, Allium sativum, est une vivace aromatique de la famille des alliacées, dont on consomme le bulbe comme condiment. Originaire d’Asie centrale, mais inconnu à l’état sauvage, l’ail forme un bulbe divisé en caïeux. Il porte de longues feuilles plates vert grisâtre partant de la base. Ses fleurs globuleuses sont blanc rosé. Certaines variétés non destinées à la consommation sont dits décoratives, comme les Ails géants.
L'ail est réputé pour ses mille et une vertus, il est riche en sels minéraux, en soufre, en iode et en silice, l’ail est un excellent remède des troubles circulatoires. Il est aussi antiseptique, stimulant et hypotenseur.

Choisir ses variétés d'ail

Chez l'ail, le jardinier distingue les variétés d'automne et les variétés de printemps.
Les variétés d'automne regroupent l'ail dit blanc et l'ail violet. Ils sont de moins longue conservation, sensibles à l’humidité excessive mais résiste au froid. Les bulbes assez gros comportent 8 à 10 caïeux par tête.
Les variétés de printemps regroupent l'ail rose et l'ail rouge, elles sont dites "alternatives" car pouvant être plantées à l’automne ou au printemps en climat doux. Elles se conservent mieux que les variétés d'automne, mais leur productivité est plus faible (petites têtes de 15 à 20 caïeux).

L'ail violet est une variété de printemps

Dans le catalogue :
- Ail rose 'Arno' : Ail de printemps productif, rustique et de longue conservation. Très bonne résistance à la sécheresse et aux virus de l'ail.
- Ail rocambole : ail d'Espagne ou oignon d'Egypte. Ail de cuisine original. Légume ancien à redécouvrir.
- Ail des ours : Floraison décorative. Récolte l'année suivant la plantation, en prélevant au fur et à mesure des besoins. Laissez quelques pieds en terre pour pouvoir continuer de récolter.
N.B. : Ne plantez que de la semence certifiée et non des caïeux d’ail de consommation, qui peuvent avoir des virus.

Ce sont les caïeux que l'on plante : petits bulbilles qui se détachent de la tête

Planter l'ail

Dans quel sol cultiver l'ail ?

L'ail apprécie un sol argilo-siliceux ou argilo-calcaire, il s'accommode de toute terre bien drainée. Ne plantez pas l'ail dans une terre fumée récemment, le dernier apport doit dater au moins d'un an.
N.B. : évitez de planter l'ail dans une terre lourde, retenant l'eau, le bulbe aurait plus de risques de pourrir.

Quand planter l'ail ?

Plantez d’octobre à décembre les variétés d’automne, ainsi que les variétés de printemps ou alternatives dans le Midi. Ailleurs, plantez-les dès décembre (Sud-Est, Sud-Ouest) ou de la mi-février à fin mars en climat moins clément.

Comment planter l'ail ?

Formez de légers sillons de 3-4 cm de profondeur. Plantez uniquement les caïeux situés sur le pourtour du bulbe, pointe en l'air, en les espaçant de 10-12 cm.Disposez-les en quinconce. Refermez le sillon en ne recouvrant les caïeux que d'un cm de terre.

Rotation des cultures :
Ne cultivez pas l'ail sur la même parcelle avant 5 ans. Avant, cultivez des légumes fruits, et après, des légumes grains. Évitez de cultiver sur cette même parcelle des oignons ou des poireaux, sensibles aux mêmes maladies et nuisibles que l'ail.

Suivez nos conseils en vidéo sur la culture de l'ail

Les études le prouvent : la consommation d’ail est très bonne pour la santé. En 1732, l’abbé Pluche dans son fameux livre "Le Spectacle de la Nature" insistait sur le fait qu’il fallait consommer de l’ail quotidiennement. Pour lui, l'ail était un antipoison efficace, qu'il surnommait "la thériaque du pauvre".
Une petite parcelle suffit pour produire les besoins en ail d’une famille pendant une année.
La multiplication de l’ail se fait en plantant des plants d’ail, il suffit de diviser une tête complète pour récupérer les caïeux. Les gourmets distinguent les variétés blanches des variétés violettes, les jardiniers les différencient par rapport à leur période de plantation.
On peut planter l’ail à la fin de l’automne (l'ail est alors plus productif) ou au début du printemps (l'ail se conserve mieux). Le principe de la plantation reste le même.
En milieu sec et en région méditerranéenne, cultivez l’ail au niveau du sol. Dans les régions humides, où les pluies sont fréquentes, et les terres souvent saturées en eau, cultivez-le sur une butte de 10-15cm de haut.
Formez de petits sillons au râteau dans un sol préalablement ameublie, mais non fumé. Les caïeux se plantent avec les doigts en les enfonçant dans le sol. La tête doit "voir le jardinier", c’est-à dire pointer hors du sol.Comptez un écartement de 10cm entre les plants, 20 cm entre les lignes. Nettoyez bien le sol pendant toute la durée de la culture jusqu'en juillet. Quand la verdure fane, c'est le signe des récoltes. Stockez les têtes suspendues sous abri bien ventilé.


Dans les sections du catalogue : : Légumes racines
Parmi les plantes et articles du catalogue : : Ail rocambole, Ail géant, Ail rose

Produits associés

Ail rocambole

Un ail de cuisine original avec un bulbe parfois plus gros que celui des variétés ordinaires.

Ail rose 'Arno'

Variété très rustique l'ail rose est très cultivé dans le nord de la France.

Vos sujets préférés du moment