L'article a bien été ajouté au panier
  • LIVRAISON GRATUITE à partir de 300 € d'achat Plus de détails
  • LIVRAISON EN MAGASIN En mars, faites-vous livrer gratuitement dans votre
    magasin Gamm vert le plus proche
    Plus de détails
  • 1 AN DE GARANTIE sur toutes les plantes ! Plus de détails
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Nettoyer les rosiers en automne
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Nettoyer les rosiers en automne

Mots-clefs:

C’est le bon entretien de vos rosiers qui les rendra plus beaux et florifères, et un nettoyage d’automne peut contribuer à cette vigueur. Rosiers remontants et non remontants ne se traitent pas de la même façon, ce sont les remontants qui profitent de ce nettoyage d’automne, selon quelques règles. Nos conseils en vidéo !

Il ne s’agit pas ici de réaliser la taille de vos rosiers, celle-ci sera faite plus tard (pour les remontants, les non-remontants ont été taillés en été). Les jardiniers ne sont pas tous d’accord sur ce nettoyage, certains pensent qu’il affaiblit le rosier qui a trop à faire, entre la cicatrisation, l’émission de nouvelles pousses et la résistance au froid. Pour un compromis, dans les régions où les hivers sont rigoureux, contentez vous de supprimer les branches fragiles, qui risqueraient elles-aussi d’affaiblir l’arbuste en cassant sous l’emprise du vent. Il est aussi possible de réaliser ce nettoyage et de protéger le rosier avant des épisodes excessivement froids.

Suivez nos conseils en vidéo pour réussir le nettoyage de vos rosiers

En quoi consiste ce nettoyage ?

Il vise à débarrasser le rosier de tous les bois morts et malades, à aérer le centre ainsi qu’à supprimer les branches inutiles :
- les branches trop fines,
- les branches qui se croisent,  
- celles qui sont cassées,
- les vieilles branches qui ne fleurissent plus

Rabattez les rameaux que vous voulez garder à la moitié de leur longueur, pas plus pour qu’ils ne soient pas encore plus sensibles au gel. S’il s’agit d’un rosier grimpant, à partir de sa deuxième année ne conservez que les rameaux principaux les plus vigoureux. Ces suppressions doivent être faites le plus près possible du point de greffe, pour que le rosier émette de nouvelles pousses à son pied qui le renouvelleront.Certains rosiers botaniques portent des fruits très décoratifs, à laisser en place.

Comment bien tailler le rosier ?

- Utilisez un sécateur bien aiguisé et désinfecté, le tranchant vers le bois qui reste.
- Évitez les jours où il gèle.
- La taille se pratique toujours en biais (pas trop en biais non plus), au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur. Vous devez tailler à peine un peu plus haut que la pointe du bourgeon, 3 à 5 mm, si vous taillez trop haut ou trop bas
 - Profiter de ce nettoyage pour ramasser les feuilles mortes au pied des rosiers, elles peuvent porter des maladies qui contaminerait le rosier au printemps. Ne les mettez pas au compost, mais dans votre incinérateur si vous en avez un ou à la déchetterie.

Ce nettoyage aura pour effet d’avoir des rosiers plus esthétiques à l'entrée de l’hiver, de faire s’épanouir les yeux dormants, de ne pas risquer d’avoir des branches brisées par le vent, de faciliter la taille prochaine.

Un petit récap de la taille des rosiers

Rosiers remontants

Ils fleurissent sur le bois de l’année
Pré taille (nettoyage) en automne, puis taille en fin d’hiver

Rosiers non remontants

Ils fleurissent sur le bois de l’année précédente
Taille après la floraison

Produits associés

Rosier 'Bonica®' Meidomonac

Nombreuses petites fleurs rose de longue durée. Label ADR

Rosier 'Hello®' Meikinba

Excellente robustesse, un port buissonnant et touffu, une floraison généreuse et colorée

Vos sujets préférés du moment