L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Maladie au verger : la cloque du pêcher
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Maladie au verger : la cloque du pêcher

Au verger, les maux ne manquent pas. La cloque du pêcher fait partie de ces maladies qui reviennent tous les ans et qui entament fortement la vigueur et la production de fruits. Comment s'en débarrasser ? Nos conseils en vidéos.

Comment reconnaitre la cloque du pêcher ?

La cloque du pêcher est une maladie cryptogamique, causée par un champignon microscopique Taphrina deformans. Il cause des boursouflures et déformations du feuillage. Cette maladie affaiblie d'arbre, réduit sa fructification, et met la vie de l’arbre en péril si elle se poursuit sur plusieurs années.
Une branche atteinte ne produit aucune nouvelle pousse saine. Toutes les feuilles de la branche sont atteintes, elles sont rabougries, rosissent.

Suivez nos conseils en vidéo sur la cloque du pêcher

Comment se développe la cloque du pêcher ?

La maladie apparait au printemps, le champignon reste caché dans les anfractuosités de l’écorce, dans les bourgeons. Il est ainsi capable de se re-développer d'une année sur l’autre. Il craint les hivers froids et secs, il est en pleine forme si l'hiver est doux et humide.
Au printemps, quand les températures oscillent autour de 7°C, le champignon reprend son développement. Les filaments du mycélium attaquent alors le feuillage. Dès qu'il fait chaud l’attaque cesse et l’arbre peut se refaire une santé en développant un nouveau feuillage. Si la pluie et le froid s’installe, c’est la catastrophe : le champignon reprend le dessus. Et au pire le vent va mener le champignon vers d’autres arbres qui les contaminera.

Normalement au mois de mai les températures à la hausse rendent la maladie inactive.

Comment traiter la cloque du pêcher ?

Au jardin, mieux vaut prévenir que guérir. Au départ, portez votre choix sur des variétés de pêchers qui résistent à la maladie, comme les variétés anciennes et quelques créations modernes. Les variétés non greffées qui proviennent donc de semis sont aussi plus résistantes. Par exemple : la pêche de vigne.

Plus le soin apporté à l’arbre pour qu’ils soient vigoureux est important, plus l’arbre sera capable de se défendre contre les attaques printanières. Apportez à l’automne du compost, couvrez le sol d'un mulch, et en été s'il le faut, faites un apport d’oligoéléments en pulvérisation foliaire. Sachez que les spores ne sont pas capables de vivre ni dans le compost, ni dans le mulch, ni dans le sol.
Vous pouvez également planter de l’ail au pied des fruitiers, excellent en préventif contre les champignons.

Effectuez un traitement préventif à base de cuivre permet de juguler la maladie : agissez à 3 moments clé en pulvérisant 15g/L de bouillie bordelaise : - à la chute des feuilles en automne,
- en février quand les bourgeons commencent à gonfler
- 15 jours après la deuxième pulvérisation.

En cas d’attaque, la première chose à faire est de se débarrasser des rameaux touchés pour éviter propagation de la maladie aux arbres avoisinants. Coupez tout ce qui est malade et favorisez ainsi la pousse de nouvelles tiges saines. Si malgré tous vos efforts, vos arbres restent touchés par la cloque songez à vous en débarrasser et à planter des variétés résistantes.

Produits associés

Phéromones mineuse de la pêche (2 capsules) Biotop

Elle permettra d'attirer et ainsi pièger la mineuse de la pêche.

Pêchers

Pêches, à chair blanche et à chair jaune, plus savoureuses les unes que les autres. Selon les variétés, les récoltes peuvent s'étaler de juin à septembre.

Vos sujets préférés du moment