L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Elever des poules pondeuses dans son jardin
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Elever des poules pondeuses dans son jardin

Quel bonheur de retrouver dans son assiette des œufs frais, pondus du jour ! Élever dans son jardin des poules pondeuses est dans la suite logique du potager nourricier. Pourtant, le jardinier reste réticent à en adopter : vont-elles ravager mon jardin avec leur manie de gratter la terre ? Vont-elles se faire attraper par des prédateurs ? En suivant quelques règles de base, vous pourrez vivre en harmonie avec vos poules, et ne plus pouvoir vous en passer !

Sommaire

Pourquoi élever des poules ?

Combien de poules ?

Bien connaitre les poules

Quelle race de poule choisir

Et la réglementation ?

 

Pourquoi élever des poules ?

Les avantages des poules au jardin

Il y a plusieurs avantages à posséder des poules dans son jardin :
- Elles fournissent des œufs frais, naturels et gratuits (150 à 300 œufs par an selon la race) ;
- Elles animent le jardin, elles font la joie des enfants qui apprendront avec plaisir à s’en occuper, à les nourrir et ramasser les œufs ;
- Elles sont écolo : omnivores, elles mangent les épluchures de légumes, les pâtes, les salades, les fromages, les bonnes herbes… (jusqu’à 150 kg de déchets organiques par an), elles dévorent également les déchets du potager (fanes de carottes, cosses de pois …). En échange, elles fournissent de l’engrais pour vos plantes (leurs fientes sont très riches) ;
- Elles sont des auxiliaires du jardinier : elles se régalent de limaces, escargots et autres insectes nuisibles. Elles aident à désherber le jardin : grâce à elles, finis la mousse dans la pelouse et le scarificateur ! Au verger, elles trouvent une ombre agréable et en picorant sous les arbres fruitiers, elles nettoient le sol de tous les nuisibles, agissant en prévention sur les maladies et attaques.

Des poules pondeuses pour de beaux oeufs

A savoir : l’ensemble des déjections des volailles, parfois appelé poulnée, représente environ une centaine de kilos par an par animal adulte. Gardez-les précieusement pour les mélanger, une fois séchées, à la terre de votre potager, verger ou jardin d’ornement. Elles représentent un apport en azote, élément indispensable à la photosynthèse des plantes non négligeable pour le sol.

Et les inconvénients ?

- Autant le savoir, il est dans la nature d’une poule de gratter la terre. Toutefois, si vous lui offrez un espace suffisamment grand pour vivre, ce phénomène sera limité. Mais si elle n’a pas suffisamment d’espace à sa disposition, sa manie de gratter la terre va vite transformer la pelouse en sol nu et boueux.
- Au printemps, ne laissez pas les poules vagabonder dans le potager où vos semis en plantations en prendraient un coup !
- A la campagne ou en ville, les attaques de prédateurs (chat, renard, fouine…) sont à prévoir. Enfermez bien vos poules pour la nuit, et prévoyez leur un habitat sécurisé (voir la fiche conseil sur les prédateurs).

Combien de poules ?

Pour limiter les dégâts du sol, les odeurs et la destruction des plantes, limitez le nombre de poules. Deux poules sont amplement suffisantes pour fournir en œufs une famille de 4 personnes. Une poule seule risque de s’ennuyer et sa santé pourrait en pâtir.

Même si son plumage est ornemental, évitez le coq...

Évitez le coq…

La poule pond sans coq, mais ne peut donner de poussins. La présence du mâle n’est pas du tout conseillée dans votre « cheptel » de 2 poules. Le coq va les épuiser par ses ardeurs (on compte en général 7-8 poules pour un coq), et va aussi vous épuiser par son chant très matinal.

Bien connaître les poules

Avant de vous lancer dans l’élevage de poules, vous devez savoir quelques petites choses sur elles :
- Elles dorment perchées ;
- Elles sont très sociales, et ne pourront être seules, élevez-en au moins deux ;
- Elles ont des besoins particuliers en eau et en nourriture (voir la fiche conseils Bien nourrir ses poules) ;
- Pour vivre en bonne santé, elles ont besoin d’un grand espace (compter 10 m² par poule) afin de pouvoir gambader et se nourrir.

Sachez qu’il y a différentes races de poules : certaines sont plutôt couveuses et d’autres sont plutôt pondeuses. Toutefois, certaines races allient les deux côtés.

Les poules pondeuses

- La poule pond des œufs sans coq, mais ne donnera pas de poussins sans coq.
- La poule pond à partir de sa vingtième semaine, et donne entre 150 et 250 œufs par an.
- Durant le printemps et jusqu’au début de l’été, vous pouvez espérer ramasser 3 œufs par jour avec au moins 4 poules. En automne et en hiver, la ponte diminue nettement.
- Au-delà de 3 ans, une poule vous donnera beaucoup moins d’œufs. A partir de 8 ans, elle ne pond plus du tout. Il vous faudra donc renouveler votre cheptel tous les 3 ans.
- Une poule vit une dizaines d’années.

A savoir : Les poules âgées de plus de 3 ans peuvent être mangées, données, ou gardées pour une paisible retraite. Sachez toutefois que les poules les plus robustes peuvent allégrement dépasser les 15 ans !

Les poules naines sont plus jolies et font moins de dégâts...

Quelles races de poules choisir ?

Dans un souci de préservation des races, portez votre choix sur les poules dites traditionnelles et anciennes. Elles vous donneront de beaux oeufs et une chair de très bonne qualité. La poule rousse a très bon caractère et devient vite attachante. Mais aussi la Géline, la poule d'Alsace, la Houdan, la Gâtinaise... le choix est vaste. Privilégiez les races de votre région pour leur sauvegarde !

En hiver, les poules pondent moins voire pas du tout. Pour vous assurer une petite production d’œufs durant cette période froide, optez pour une poule réputée bonne pondeuse l’hiver, telles que la poule d’Alsace, la géline de Touraine, la gâtinaise ou la Faveroles.

Les poules d’ornement

Si vous n’êtes pas attachés à la production d’œufs, vous pouvez également élever des poules d’ornement. Elles se distinguent des poules pondeuses par leur pelage, leurs plumes et leur apparence générale. Pour la plupart, elles sont plus petites, jolies et faciles d’entretien. Ce sont des poules de race qui ont en général un caractère plus marqué ou certaines particularités : certaines sont plus affectueuses alors que d’autres sont plus agressives. Par exemple, sachez que les poules naines, en plus d’être très jolies, sont aussi connues pour gratter beaucoup moins la terre et chasser les limaces. Si vous avez un petit jardin, la naine de Pékin et la Sabelpoot sont faites pour vous ! Un autre exemple : la Batam de Pékin est réputée très calme et s’adapte rapidement à son environnement.

Autre différence : une poule d’ornement peut plus facilement voler qu’une poule pondeuse. Elle aura également plus tendance à couver et ainsi à donner naissance à des poussins. Si vous faites entrer un coq d’ornement dans votre basse-cour, attendez-vous à avoir plein de poussins rapidement !

Dans notre catalogue, retrouvez l’aliment dédié aux poules d’ornement : en plus de favoriser la production de bons œufs, il permet à vos poules de maintenir un beau pelage.

Astuce : choisir la bonne poule

Les poules ont aussi leur caractère : pour savoir précisément quelle poule vous conviendra, renseignez-vous auprès des vendeurs. Achetez vos poules chez des éleveurs, sur des marchés de campagne ou encore dans certaines jardineries.

Et en matière de règlementation

Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre propriétaire, dans certaines communes et lotissement, l’élevage des animaux de basse-cour peut être limité voire interdit.
Vous aurez besoin d’une déclaration de travaux si l’emprise au sol est égale ou supérieure à 5m² et un permis de construire au-delà de 20m².

N.B. : Ne tentez pas l’élevage de poules sur un balcon ou une terrasse, elles ont besoin de gratter le sol et de picorer l’herbe pour se sentir bien, et donc pondre.

Produits associés

Poulailler Iron - 2 poules - Parcours inclus

Un design innovant pour ce poulailler fonctionnel et décoratif. De petite taille, il est idéal pour les jardins de petites surfaces

Cocokit poules

Parfait pour les débutants, le cocokit poule contient tout le matériel indispensable pour bien élever ses poules !

Abreuvoir portable sur pieds 6L (existe aussi en 12L)

Cet abreuvoir plastique portable est très résistant grâce à son plastique de qualité.

Nourrisseur sur pieds 2.5 kg (existe aussi en 12kg)

Ce nourrisseur en plastique aux couleurs gaies est très résistant et équipé de pieds afin de le surélever. Cela permet de garder une nourriture propre.

Poules d'ornement pour le jardin ou la basse-cour

Vous souhaitez ajouter de la vie dans votre jardin en y installant quelques jolies poules ?