L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Elagage des arbres
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Elagage des arbres

Naturellement, les arbres conservent leur port tout au long de leur croissance. Toutefois, à partir d'une certaine hauteur ou d'une certaine largueur, les arbres peuvent devenir encombrant, gênant, voire même dangereux s'ils n'ont pas suffisamment d'espace pour s'épanouir. Voici quelques conseils pour élaguer votre arbre sans lui causer de tort.

La croissance des arbre

La croissance annuelle en diamètre de l’arbre

Elle est visible sur les cernes de croissance, lorsque l’on coupe une branche de l’arbre. Elles sont dues à l’alternance du bois de printemps et du bois d’été plus serré. Le bois est composé de gros vaisseaux qui assurent la montée de la sève brute des racines vers les feuilles. Seuls les derniers cernes vivants, plus clairs, assurent cette fonction : c’est l’aubier. La partie plus foncée est inactive ; c’est le bois de cœur ou duramen, il assure la solidité de l’arbre

La croissance en hauteur de l'arbre

Elle est due au bourgeon terminal, situé à l’extrémité de la tige principale, la flèche. Ce bourgeon est formé d’un ensemble de portion de tige et de feuilles en miniature qui au printemps grandiront et formeront les rameaux de l’année portant les feuilles des arbres. Les bourgeons axillaires sont situés à la base des feuilles et assurent la ramification de la tige ou des rameaux.
L’arbre s’élève par l’extrémité de ses branches, une branche basse restera toujours à la même hauteur. La croissance de la flèche chez les feuillus se ralentit de bonne heure et les branches latérales, proportionnellement, s’allongent davantage ; il en résulte une forme plus ou moins globuleuse, ovoïde, presque rectangulaire chez certains marronniers, presque triangulaire chez les tilleuls.

Cette croissance spécifique de chaque espèce d'arbre donne des silhouettes caractéristiques, (le développement des arbres évolue durant leur vie, formant des silhouettes non identiques à l’état jeune et à l’état adulte), incontournables à tenir compte dans la projection de notre jardin.

Il convient d’ajouter que la forme de l’arbre dépend étroitement de sa situation, de l’espace qu’il pourra occuper au cours de sa croissance. On peut dire que le volume de racines est identique au volume de branche et qu’il existe entre eux une relation d’équilibre. C’est la raison pour laquelle, si on intervient sur la partie aérienne d'un arbre avec des tailles sévères, il y aura une montée de sève importante des racines vers les branches pour équilibrer le volume. Si cette action est trop fréquente, on peut provoquer un épuisement de racines, un affaiblissement de la plante et même la mort du végétal.

Élaguer ses arbres

C’est la taille de grands arbres (charme, liquidambar, chêne...) , qui conjugue à la fois la formation de la silhouette (il est préférable de leur conserver leur port naturel, qui représente leur personnalité) et l’entretien général de la plante.
ATTENTION! Ne vous inspirez surtout pas de ce qui est souvent fait dans les villes avec les arbres d’alignement. L’élagage n’a rien d’un jeu de massacre, le recépage de la ramure au niveau du tronc doit être considéré comme une intervention exceptionnelle!
Il est conseillé d’attacher chaque branche avant de sectionner, et de la faire guider par un assistant lors de sa chute. Si vous hésitez, faîtes appel à une entreprise spécialisée.

Quand élaguer votre arbre ?

La périodicité est variable suivant l’âge de l'arbre :
- Tous les 2 ans jusqu’à l’age de 10 ans.
- Tous les 4 à 5 ans pour les arbres de 10 à 20 ans.
- Tous les 10 ans au-delà de 20 ans d’âge.

Suivez notre guide d'achat pour choisir les bons outils pour l'élagage

Comment élaguer vos arbres ?

- Éliminez les drageons et les gourmands, coupez-les le plus prés possible de leur point d’insertion, limitez leurs apparitions en pulvérisant des inhibiteurs de croissance.
- Aérez la couronne : supprimez les branches en surnombre. La taille permet une amélioration de la pénétration de la lumière a travers l’arbre.
- Supprimez les branches mortes, mal orientés, dangereuses.
- Entretenez les formes artificielles de l'arbre : effectuez les coupes chaque année plus loin sur la branche pour éviter des bourrelets peu esthétiques.
- Réduisez la couronne de l'arbre pour l’adapter à son environnement et réduire la prise au vent.
REMARQUES : Lors de coupes importantes, couvrez les parties coupées avec un produit cicatrisant (ex : goudron de Norvège) pour éviter l’intrusion de maladies.

Produits associés

Scie à dents 76cm - Revex

Cette scie à dent pour bois vert à main vous assurera une coupe rapide, nette et sans vibrations.

Serpe à soie 28cm, manche cuir et crochet - Revex

Cette serpe à soie est l'outil idéal pour couper un arbre, élaguer une arbuste et défricher des broussailles.

Coupe branches multifonctions télescopique Fiskars

Le coupe-branches mutilfonctions longue portée Fiskars est un excellent outil polyvalent pour accéder aux cimes et buissons denses.

Ebrancheur Expert aluminium 60 cm - Bahco

L'ébrancheur Expert en aluminium Bahco de fabrication française est un produit de qualité qui vous permettra de couper des branches jusqu'à 40 mm sans aucun effort.

Vos sujets préférés du moment