L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Cactus et plantes grasses : entretien, rempotage
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Cactus et plantes grasses : entretien, rempotage

L'intérêt pour les cactées, ces plantes étranges ramenées d'Amérique, s'est développé en Europe vers la moitié du XVIIe siècle, à l'époque de Louis XIV.
On parle de plantes grasses ou succulentes (gorgées de suc) pour des plantes aux tissus charnus, gorgés d'eau.
Appartenant à l'univers complexe des plantes succulentes, les cactées forment une famille botanique à part entière. Leurs tiges charnues comportent une réserve d'eau qui les met à l'abri des plus grandes sécheresses. C'est sûr, avec les plantes grasses, les espèces qui supportent le mieux l'atmosphère sèche parfois de nos intérieurs.

Conseils jardinage

Où planter vos cactées?

Toute l'année, les cactées ont besoin d'un maximum de lumière. Placez-les devant les fenêtres pour qu'elles soit belles même en hiver.
Elles supportent la température de nos intérieurs mais préfèrent passer l'hiver dans une pièce fraîche. En été, n'hésitez pas à les sortir si les conditions sont favorables.

Comment planter une cactée?

Plantez-les dans un substrat de culture léger, poreux et parfaitement drainé pour empêcher l'eau de stagner au niveau des racines.
L'humidité va permettre aux pourritures de se développer et tuer votre cactus. Choisissez un terreau pour cactées, enrichi en sable. N'arrosez votre cactée que si le terreau est sec.

Choix des variétés de cactées

Dans les plantes grasses, les crassulas, les échévérias, les agaves, les aloès, les haworthias, pour ne citer que les plus courantes, font partie de cette famille qui regroupe des espèces aux formes très diverses. Elles ont des besoins en eau plus importants que les cactées. Dans les cactées, on trouve le plus fréquemment des cereus, des échinocactus (ou "coussin de belle-mère"), des échinocereus, des épiphyllum, des mammillaires, des opuntia ou des rébutias...

Entretien des cactées

Pour l'arrosage, un peu d'eau une fois par semaine suffit en été. Reprenez les arrosages progressivement pour ne pas faire éclater les cellules gorgées en eau. En hiver, les plantes entrent en repos, ne les arrosez pas, elles en souffriraient. Veillez à ne pas arroser en trop grande quantité à chaque fois sinon votre cactée va pourrir. L'avantage de ces plantes est qu'elles supportent très bien les privations en été : pas besoin de demander aux voisins de venir arroser l'été ! Au printemps, apportez un engrais spécial cactées une fois par mois. Cet apport n'est pas nécessaire si vous rempotez vos plantes régulièrement. Rempotez vos cactées tous les 3 ou 4 ans avec du terreau à forte proportion de sable. Éliminez de temps en temps la poussière qui s'accumule dans les tiges charnues avec un pinceau à poils souples.

Multiplication des cactées

Les cactées se multiplient très bien ! Aussi bien en bouturant qu'en semant ou en greffant, vous obtiendrez de nouvelles plantes facilement. Les cactées sont les plantes qui se prêtent le mieux au bouturage ! Découpez un tronçon proprement puis laissez-le sécher quelques semaines avant de le mettre en terre et le tour est joué ! Concernant le semis, c'est une bonne méthode pour obtenir de nombreuses variétés différentes. Cette technique est plus contraignante car elle convient uniquement si vous possédez une petite serre et demande beaucoup d'entretien (arrosages réguliers, températures précises...). Enfin pour le greffage, les
plantes obtenues auront souvent une mise à fleurs plus longue.

Photo de cactus en fleur

Comment faire fleurir ses cactées ?

Pour fleurir, les cactus ont besoin de passer l'été au jardin, à l'air libre. Commencez par les habituer progressivement aux conditions extérieures : placez-les sur un rebord de fenêtre à l'ombre, puis à la mi-ombre et enfin au soleil. Récupérez l'eau de pluie si les pots sont trop petits pour qu'elle puisse pénétrer seule. Arrosez vos cactées copieusement une fois par semaine, voire deux s'il fait très chaud. Dès que les premières périodes de froid reviennent, rentrez les cactus dans une pièce fraîche, condition d'une jolie floraison l'année suivante.

Maladies des cactées et plantes grasses

L'ennemi numéro un des cactées et plantes grasses est la pourriture. Les champignons vecteurs de cette maladie se développent suite à une humidité trop importante. N'oubliez donc pas de raisonner vos arrosages ! On trouve ensuite d'autres maladies cryptogamiques surtout du genre Botrytis. N'hésitez pas à tailler les parties malades de la plante pour éviter la propagation de le maladie. Les cochenilles et autres acariens apprécient particulièrement les plantes grasses. Des lacages à l'eau savonneuse auront raison d'une grande partie d'entre eux sans toutefois détruire les auxiliaires. Pour éviter les attaques de ravageurs et de maladies sur les plantes grasses, apportez un peu d'engrais, améliorer la fertilité et l'activité du sol. Enfin, n'oubliez pas de désinfecter assez régulièrement votre matériel (pots, sécateurs,...) pour éviter les contaminations.

Conseil de Paysagiste

Dans certaines régions d'Amérique, elles sont utilisées dans l'alimentation ou comme clôtures défensives. Mais les cactées et les plantes succulentes sont surtout cultivées en pot pour le décor de nos intérieurs. Sur la côte d'Azur, ces plantes sont splendides dans les jardins en pleine terre.