L'article a bien été ajouté au panier
Accueil > Magazine et conseils > Conseils de jardinage > Fiches conseils > Accueillir les auxiliaires du jardinier
Fiches conseils  
Tous les conseils de jardinage à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Accueillir les auxiliaires du jardinier

Disséminez dans votre jardin des abris pour les auxiliaires du jardin : nichoir à oiseaux, branchage pour les hérissons, hôtel à insectes... La démonstration en vidéo.

De nombreux animaux, insectes, oiseaux et mammifères, rendent de grands services au jardinier. Ils régulent la population des nuisibles, jouent un rôle essentiel dans la pollinisation et donnent de la vie à votre jardin. Sachez les attirer, et les garder dans votre jardin en leur fournissant le gîte et le couvert !

Le gîte : un "hôtel à insectes", ou des "chambres d'hôtes" (lisez notre article : Chambres d'hôtes pour insectes auxiliaires), un tas de branchages, des bûches percées de trou, des feuilles mortes, des murets de pierre sèche pour les lézards, des nichoirs plus ou moins grands pour les oiseaux... Pensez d'ailleurs, en été à bien nettoyer ces nichoirs pour éviter toute propagation de maladies.

Le couvert : haies champêtres, mares, prairies fleuries...

Le saviez-vous ? La coccinelle affectionne particulièrement les népétas, elle passe l'hiver dans sa touffe de feuilles sèches. Lire l'astuce de Philippe Ferret : Gîte aux coccinelles

Suivez nos conseils en vidéo pour bien accueillir les auxiliaires dans votre jardin

Les jardins ne sont pas des espaces naturels, ce sont des créations faites par et pour l'Homme. Les potagers sont concentrés sur la culture et non sur la Nature. Pourtant, une petite part de Nature dans nos potagers cultivés leur fait le plus grand bien. Des solutions rapides à mettre en place existent pour améliorer la qualité de nos potagers. Les auxiliaires des jardiniers sont ces insectes (coccinelles, syrphes, chrysopes...) qui vont combattre les invasions de nuisibles (pucerons, thrips, chenilles, limaces) du potager.

Vous pouvez créer un hôtel à insectes avec des caisses en bois remplis de branches plus ou moins grosses, de morceaux de terre cuite, de pots, de brindilles, tiges creuses, bûches trouées... où les syrphes et abeilles maçonnes vont pouvoir trouver refuge et ensuite aller travailler dans le jardin. Vous pouvez aussi fabriquer des refuges plus petits, et les disperser dans le jardin. Ils sont souvent plus efficaces que les hôtels à insectes. Plus simple encore, quelques bûches, planches et branches peuvent faire un très bon abri à hérisson par exemple. Dissimulez-les sous les haies et placez-en aux 4 coins du jardin. De simples tas d'herbes, de brindilles posées à même le sol, attirent des insectes utiles au jardinier : les xylophages (qui mangent les bois morts), les coprophages...

Attirez également les oiseaux en plaçant de gros nichoirs en hauteur : pour les chouettes qui la nuit chasseront les mulots, et de plus petits nichoirs pour les passereaux (mésanges, pinsons, rouge-gorge...). Installez les nichoirs à oiseaux dans des endroits tranquilles, loin des chats (le plus haut possible), sous les fenêtres de la maison pour les observer plus facilement.
A savoir : Un nichoir avec une ouverture de 32mm sera habité par une mésange, les autres animaux ne pourront pas y entrer et causer des dégâts. La mésange consomme énormément de pucerons durant la belle saison !

Offrez également le couvert aux auxiliaires qui habitent votre jardin : laissez des plantes monter en graines un peu partout dans le jardin, semez des plantes vivaces ou annuelles, des plantes mellifères pour attirer les abeilles, les papillons et autres pollinisateurs.

L'eau est primordiale dans les jardins pour attirer les auxiliaires. Dans les petits jardins, un simple point d'eau va offrir à boire aux chauve-souris, libellules, et oiseaux comme les hirondelles. Si vous avez de la place, creusez une mare qui offrira à boire, ainsi que le gîte et un endroit pour se reproduire. Par exemple, les crapauds, prédateurs naturels des limaces, vivent sur terre mais pondent leurs œufs dans l'eau.

Dans un grand jardin, créez des espaces sauvages : ne tondez pas partout, laissez des graminées se développer, elles attirent insectes, musaraignes. Elles sont le lieu de refuges de nombreux auxiliaires. Toutefois, en laissant ses espaces sauvages, fauchés une ou deux fois par an, leurs graines peuvent coloniser dans le potager. Ménagez une zone tampon entre ces espaces sauvages et le potager cultivé : des zones de semi-culture, des allées enherbées et des haies.

Produits associés

Hôtel à insectes 7 compartiments

Abris à insectes pouvant acceuillir les insectes suivants : Pour chrysopes, perce-oreilles, abeilles et guêpes solitaires et coccinelles.

Hôtel à insectes 4 compartiments

Abris à insectes pouvant accueillir les insectes suivants : abeilles et guêpes solitaires, papillons, chrysopes, coccinelles et perce-oreilles.

Abri à hérisson Classique

Il est équipé d'un tunnel d'accès anti-prédateurs qui permet au hérisson de se sentir en sécurité.

Vos sujets préférés du moment