Eucalyptus gunnii

L’eucalyptus est remarquable par son écorce à deux teintes et l’argenté de son feuillage. Comment ne pas tomber sous le charme de cet arbre capable de grandir jusqu’à plus de 30 mètres sans aucune aide ? Au jardin, en sujet isolé, en groupe ou aligné en rideau, l’eucalyptus apporte avec lui un peu de l’Australie, son pays d’origine.

Pour ses feuilles et son écorce

Aussi appelé gommier, rapport à la gomme résineuse rouge qui s’écoule de ses blessures, l’eucalyptus est un arbre ou un arbrisseau ornemental. Au jardin, il pourra être planté en sujet isolé, mis en valeur groupé à plusieurs ou encore en alignement pour un beau rideau végétal. Dans les jardins de bord de mer, on le plantera à plus de 250 m du rivage, en privilégiant les formes basses, abritées des vents forts.
Il trouvera sa place idéalement dans une scène à dominante blanche avec son feuillage persistant argenté, gris-vert ou bleu. Son écorce lisse a la particularité de tomber tous les ans en plaques, la nouvelle écorce et l’ancienne encore sur le tronc donnant un beau contraste coloré. Ses fleurs sont abondantes, blanches, jaunes, roses ou rouges et très nectarifères. Qui plus est, quelques espèces sont parfumées et l’eucalyptus éloigne les moustiques !

Là où il pousse

L’eucalyptus pousse sous tous les climats du moment qu’il est bien protégé des gelées (même très légères) et qu’il bénéficie d’un bon ensoleillement. L’eucalyptus est capable de résister à la sécheresse car ses racines se gorgent d’eau. Ainsi, cet arbre se plaira particulièrement bien dans les zones chaudes du littoral méditerranéen où il est rustique, et celles très abritées des côtes bretonnes.
L’eucalyptus pousse de préférence dans un sol bien drainé, assez sec et profond. Il supporte aussi très bien les sols secs et rocheux, ayant même une croissance rapide dans un sol pauvre et dégradé. La hauteur de l’eucalyptus à maturité varie selon les espèces de 8 à 30 m, voire plus.

Pas d’entretien

L’eucalyptus n’est pas taillé, son port reste équilibré au cours de sa croissance. L’engrais n’est pas nécessaire, cet arbre sait s’en passer, même en sol très pauvre. Attention : n’utilisez pas ses feuilles mortes comme paillage ou pour le compost, elles sont toxiques.
On ne lui connait pas de maladies particulières et graves, à part quelques cas isolés de galles dans le bassin méditerranéen, appelés "peste de l’eucalyptus". Le seul remède est alors la suppression de toutes les branches malades, qui seront à brûler.

Un peu de botanique

De la famille des Myrtacées (la famille de la myrte), le genre Eucalyptus compte 600 espèces, originaires d’Australie, du Sud de la Papouasie-Nouvelle Guinée, et du Sud des Philippines. L’eucalyptus fournit du bois pour le chauffage et la papeterie. Il est réputé efficace pour dégager les bronches et calmer la toux. Il a également, en usage externe, des propriétés cicatrisantes et antiseptiques.
Les plus grands arbres de la Terre sont des eucalyptus : le record de 132 mètres est détenu par un eucalyptus australien, battant le record de 113 m du séquoia Redwood.

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : 15-20 m
Largeur à maturité : 5-6 m
Origine : Tasmanie
Zones climatiques France : méditerranéen, océanique, moyen
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, sableux, terre de bruyère, riche en humus
PH du sol : neutre, acide
Humidité du sol : normal, sec
Exposition : soleil, mi-ombre
Utilisation en jardin : massif, bord de mer, isolé
Couleur feuille : vert, bleu
Feuillage : persistant
Couleur des fleurs : blanc
Période de floraison : juillet-août
Période de plantation : Toute l'année (hors gel)
Niveau de soin : très facile
Arrosage : normal
Attributs : parfumée
Utilisation : jardin
Fruits : aucun
Saison d'intérêt : printemps, été, automne, hiver
Forme des fleurs : ombelle