Arrosez vos bonsaïs en pluie fine, apportez-leur de l'engrais organique. Ajustez les apports d'eau et d'engrais selon la saison et les stades de développement du bonsai.

Entretien et arrosage du bonsaï

Entretien du bonsaï au printemps

- Préférez l’eau de pluie pour arroser votre bonsaï, assurez-lui un arrosage complet, à renouveler dès que le substrat a séché en surface.
- Rempotez le bonsai si besoin. Pour en savoir plus, lisez notre fiche conseils Rempoter un bonsai.
- Pincez les nouvelles pousses.
- Apportez de l’engrais liquide de préférence organique, cette forme évite le surdosage qui occasionne des brûlures au niveau des racines.
NB : ne donnez pas d’engrais à votre bonsaï si celui-ci est malade ou chétif.

Entretien du bonsaï en été

- Sortez votre bonsaï. Même si votre bonsai est exposé à la pluie, vérifiez que celle-ci a bien humidifié la motte en profondeur.
- Arrosez jusqu’à 2 fois par jour en été. L’arrosage du bonsaï s’effectue régulièrement par pluie fine au-dessus des feuilles (avec un arrosoir spécial bonsaïs par exemple) lorsque la terre de surface est sèche.
- Diminuez les apports d’engrais.

Entretien du bonsaï en automne

- Attendez que le substrat soit légèrement sec en surface avant d’arroser à nouveau.
- Arrosez votre bonsai en pluie fine au-dessus du feuillage. Évitez la stagnation de l’eau qui peut provoquer le pourrissement des racines.
- Ajoutez à l’eau d’arrosage un engrais liquide spécial bonsaï (respectez les dosages).

Entretien du bonsaï en hiver

- Diminuez la fréquence d’arrosage.
- Gare au chauffage qui sèche l’air ambiant. Le bonsaï en effet apprécie une bonne hygrométrie : posez le pot du bonsai dans une soucoupe profonde remplie de graviers et d’un peu d’eau (à renouveler régulièrement).
- Ne donnez pas d’engrais à votre bonsai