Fiche conseil

Le thym ne réclame ni arrosage, ni apport d'engrais. Il se multiplie facilement par division des souches ou par bouturage.

Pour maintenir un port harmonieux et compact au thym, n'hésitez pas à tailler fortement après la floraison, à la fin de l'été. Le thym redoute les excès d'humidité, en hiver en particulier. Il n'a besoin d'arrosage ou d'apports d'engrais.

Récolter le thym

Récoltez les jeunes pousses toute l’année, de préférence le matin. Utilisez ces pousses fleuries pour décorer les plats. Vous pouvez conserver les tiges au congélateur, elles gardent leur parfum..
Le thym parfume soupes, sauces, légumes, grillades… En infusion, le thym a des propriétés digestives, calmantes et expectorantes.

Diviser le thym

En avril, divisez les plus grosses et vieilles touffes pour les multiplier et les rajeunir. Enterrez les éclats de touffes tous les 10cm, assez profondément.

Bouturer le thym

En juillet, prélevez des boutures herbacées, à talons de préférence et placez-les en godets sous châssis froid dans un mélange de tourbe et de sable. Tassez bien et arrosez. Repiquez en pleine terre l’année suivante.

J'aime !