Le souffleur thermique est utilisé durant tout l’automne et est un appareil performant et indispensable aux jardiniers ayant plusieurs arbustes et arbres à feuilles caduques dans leur jardin ou parc arboré. Contrairement au souffleur électrique, le souffleur thermique demande un entretien plus poussé et une préparation au stockage pour les dix prochains mois.

Entretien du souffleur thermique après chaque utilisation

- Avant toute manipulation du souffleur, le moteur doit être à l’arrêt et refroidi ;
- Vérifiez que toutes les pièces soient bien fixées notamment l’attache du silencieux ;
- Vérifiez le bon état du levier d’accélération, du réservoir du carburant, du sac de ramassage (sur les modèles aspirateur-souffleur-broyeur) ;
- Nettoyez votre souffleur thermique avec un linge légèrement humide, un détergent doux au besoin, puis passez un linge sec et propre pour le sécher ;
- Nettoyez le filtre à air systématiquement après 5 heures d’utilisation. Lavez le filtre à air et son couvercle à l’eau savonneuse chaude et laissez-le sécher durant 24h ;
- Faites réviser votre appareil par un spécialiste si vous utilisez très régulièrement votre appareil.

Entretien du moteur thermique du souffleur

- Assurez-vous que le moteur est froid, ainsi que le silencieux ;
- Vérifiez que les pièces n’ont pas de jeu : bougies, filtre à air, boîtier…
- Nettoyez les ailettes du cylindre et des bougies ;
- Contrôlez le filtre à air et le filtre à essence, remplacez-les au besoin ;
- Si d’autres pièces sont à changer, adressez-vous à un expert du service après-vente de la marque du fabricant ;
- Vérifiez le bon état du pot d’échappement ;
- Suivez la notice du fabriquant afin de respecter sa procédure.

Entretien du souffleur thermique avant stockage

- Faites l’entretien du moteur avec minutie ;
- Purgez tout le carburant du réservoir ;
- Stockez le souffleur thermique dans un endroit sec, et sous clé.