Bel arbuste de terre de bruyère, le pieris, ou andromède, affiche une magnifique couleur rouge sur ses jeunes pousses et une blanche floraison printanière très décorative. Persistant, il ira rejoindre les massifs, composer une haie ou habiller en isolé un coin du jardin. Facile d’entretien, vous veillerez à lui garder un sol frais, à le protéger du gel, et vous pourrez le tailler si besoin.

Entretien du pieris

Entretien du pieris au printemps

En cas de gelées tardives, protégez le feuillage, les jeunes pousses sont sensibles au gel.
La suppression des fleurs fanées provoque la formation de nouveaux boutons floraux et évite la formation de graines, qui fatigue inutilement la plante.
Une fois la floraison terminée, vers le mois de mai, il est possible, mais pas obligatoire, de tailler les pieris, ce qui leur permettra de garder une jolie silhouette régulière et densifiera leur feuillage. Un pieris dégarni peut être recépé à cette période, mais vous devrez veiller à l’arroser abondamment pendant tout le temps de sa reprise. Appliquez un mastic sur les plaies après la taille, surtout au niveau du collet pour éviter le développement d’un champignon auquel le pieris est sensible, le phytophthora cinnamomi, qui n’a pas de remède à partir du moment où la plante est touchée.
Si vous voyez des taches sèches et des granulations sur les feuilles, faites un traitement à l’aide d’un fongicide, pour lutter contre le phyllosticta maxima qui provoque ces symptômes.
Le marcottage du pieris peut se pratiquer durant le printemps, offrant de meilleures possibilités de multiplication que le bouturage.

Entretien du pieris en été

Un paillage au pied lui sera bénéfique afin de garder une certaine fraîcheur, paillage qui peut être réalisé avec du terreau de feuilles, des fougères s’il est installé en terre neutre ou calcaire, pour acidifier un peu son environnement. Il sera arrosé régulièrement la première année, ainsi que s’il est planté au soleil ou bien en pot. Le pieris se multiplie au mois d’août par bouturage de rameaux aoûtés, le marcottage peut également être réalisé en fin d’été.

Entretien du pieris en automne

Un petit surfaçage avec apport de compost lui apportera les nutriments nécessaires à son épanouissement.

Entretien du pieris en hiver

Protégez vos pieris en pot avec du papier à bulle et des voiles d’hivernage. Lors d’épisodes neigeux, secouez la neige déposée sur les branches, elle risquerait de les casser.