Le mimosa réclame des tailles, une protection durant les hivers rigoureux, un arrosage raisonné et un traitement contre les cochenilles si l'invasion menace.

Entretien du mimosa

Taille du mimosa

Taillez vos mimosas chaque année, surtout dans les régions ventées : après la floraison, coupez les rameaux ayant fleuri pour empêcher la formation inutile de graine dont la propagation peut être catastrophique dans tout le jardin. Équilibrez la ramure et allégez-la en éliminant les branches mal placées ou en surnombre.

Hivernage du mimosa

Dès que la température atteint -5 °C, enveloppez la ramure dans un voile d'hivernage ou un diffuseur de chaleur. Protégez le pied d'un paillis. Si votre mimosa est planté en bac, n'hésitez pas à le rentrer dans votre intérieur !

Arrosage du mimosa

La plupart des mimosas redoutent l’excès d’humidité. Arrosez très peu, sauf les 2 premières années après la plantation. Attention, l’utilisation d’eau calcaire peut provoquer une décoloration de la feuille (chlorose) qui entraine un affaiblissement de l’arbre. En revanche, en pot il faut suivre régulièrement l’apport d’eau et respecter le besoin naturel (très peu de juin à septembre). Le besoin en eau est très important pendant la floraison.

Maladies du mimosa

Méfiez-vous des cochenilles qui provoquent l'apparition de fumagine (champignon). Éliminez-les en les retirant à la main et nettoyer ensuite la plante avec une solution de savon noir.