Le lierre est une plante robuste à la croissance rapide. Cette grimpante ne demande pas de soins particuliers, ni arrosage ni préparation d’hivernage.

Entretien du lierre au printemps

Pour accélérer le développement du lierre (pour couvrir rapidement un grillage par exemple) apportez lui un engrais liquide tous les 15 jours.

Entretien du lierre en été

Binez au pied du lierre et paillez pour garder la fraicheur de l’été, et vous éviter ainsi de l’arroser.

Entretien du lierre en automne

Ôtez les feuilles mortes qui se collent à son feuillage persistant. Elles pourraient pourrir à cause de la forte humidité de la saison.

Entretien du lierre en hiver

Le lierre est très rustique et ne réclame aucune protection pour supporter le froid de l’hiver.
Profitez de cette saison de dormance pour ôter les mauvaises herbes, et griffez la terre sous le lierre rampant. Des nuisibles s’y sont sans doute réfugier pour passer l’hiver.

Maladies du lierre

Ses feuilles peuvent noircir en cas d’excès d’arrosage, le lierre peut se passer l’arrosage s’il se trouve dans une zone ombragée, et profite des pluies.

Votre lierre perd sa panachure ? Cela peut être dû à un manque de luminosité ou un excès d’engrais. Déplacez-le vers une exposition a minima à mi-ombre, cessez les apports d’engrais et supprimez les feuilles vert uni.