Fiche conseil

Suivez nos conseils pour entretenir saison après saison votre grenadier cultivé en pleine terre. Le plus important est d’assurer son arrosage pendant les périodes de sécheresse estivale pour ne pas compromettre la fructification du grenadier.

Entretien du grenadier au printemps

- Apportez du fumier ou du compost bien mûr à son pied, vous pouvez sinon le faire à l’automne ;
- Conservez la fraicheur du sol au pied des jeunes grenadiers durant leur première année suivant leur plantation : arrosez régulièrement et paillez au pied ;
- Si certaines branches se développent de manière anarchique, n’hésitez pas à en raccourcir quelques-unes, pour l’esthétique de l’arbuste ;
- Supprimez les drageons au pied du grenadier.

Entretien du grenadier en été

- Le grenadier supporte bien la sécheresse ;
- Pour autant, assurez-vous qu’il n’en manque pas : cela entrainerait la chute des fleurs et la fructification en serait compromise ;
- A l’inverse, ne le noyez pas : les fleurs tomberaient et adieu les fruits pour cette année !
- Désherbez au pied du grenadier.

Entretien du grenadier en automne

- Enrichissez son sol de culture avec du compost ou du fumier, si vous ne l’avez pas fait au printemps ;
- L’automne doit être chaud et sec pour que le grenadier produise du fruit.

Entretien du grenadier en hiver

- Le grenadier ne craint pas l’hiver dans le Midi, il survivra même à de courtes de vagues de froid (jusqu’à -12°C).

J'aime !