Entretien du forsythia

Bel arbuste dont la floraison jaune d’or est annonciatrice de l’arrivée du printemps, le forsythia est de culture facile, il ne demandera presque que quelques tailles judicieuses pour être de plus en plus beau !

Entretien du forsythia au printemps

En bac, il faudra prévoir un rempotage tous les 2 ou 3 ans, dans un terreau ordinaire avec toujours une bonne couche de drainage au fond du pot. Faites à votre forsythia, en bac ou en terre, un petit apport d’engrais complet.

Tailler votre forsythia

Le forsythia fleurissant principalement sur le bois de 2 ans, ne le taillez que juste après sa floraison, en avril mai pour une taille de restructuration. En le taillant avant vous n’auriez pas de fleurs dans l’année et il est préférable de le tailler le plus tôt possible car ses rameaux mettent du temps à se former. Par contre en entretien, vous pouvez attendre jusqu’à fin juin, pour que l’arbuste bénéficie de la poussée de sève printanière.

  • Vous taillerez votre jeune forsythia la première année, si vous souhaitez le former.
  • Installé dans une haie, il se taillera tous les ans sans problème, au taille-haie puis de temps en temps au sécateur.
  • Pour le rajeunir, vous agirez tous les 2 à 3 ans, en veillant à libérer de l’espace au cœur de l’arbuste. Au cours de l’été, vous pourrez pincer les jeunes pousses qui partent un peu dans tous les sens.
  • En entretien, taillez les branches aux ⅔ environ, puis les tiges centrales à leur base, elles sont souvent très ramifiées et portent des branchettes inutiles. Enlevez bien sûr les rameaux secs, abîmés.

Cet arbuste supporte bien toutes les tailles, même les plus sévères, en haie il peut être taillé au cordeau, il peut être formé pour être palissé, et même être conduit en topiaire !

Entretien du forsythia en été

Paillez le pied largement pour maintenir un peu de fraîcheur, de préférence avec un paillage végétal qui sera doublement utile en se décomposant. En période de sécheresse ou de fortes chaleurs, vous pourrez l’arroser.
Les temps chauds et secs forment des conditions idéales pour les attaques d’araignées rouges. Pour vous en débarrasser, faites le soir une brumisation du feuillage à l’eau froide.

Entretien du forsythia en automne

C’est la bonne période pour bouturer le forsythia, soit par bouturage soit par marcottage.

  • Bouturer : prélevez des morceaux de tiges saines d’une quinzaine de centimètres, puis plantez les en pleine terre dans un terrain bien drainé ou bien en pépinière, dans un mélange de terreau, sable et terre de jardin.
  • Marcotte : sélectionnez une longue tige souple, qui pourra être couchée sur le sol. Vous la maintiendrez en place à l’aide de cavaliers. Attendez jusqu'à printemps ou l’automne suivant pour séparer le jeune plant du pied mère. L’avantage de cette méthode est que le nouveau pied sera rapidement de bonne taille.

Entretien du forsythia en hiver

Installez un paillage épais à son pied pour protéger son système racinaire du froid. En se décomposant au cours de l’hiver et du printemps, les matières organiques qu’il libérera s’intégreront au sol.