Fiche conseil

Le cassissier a besoin d'être taillé chaque hiver pour garder un port harmonieux et offrir une belle récolte. Surveillez les invasions de pucerons, les maladies telles que l'anthracnose, la rouille, l'oïdium qui tachent les feuilles.

Taille du cassissier

Taillez le cassissier chaque hiver (janvier-février). Supprimez les plus vieux rameaux. Rabattez d'un tiers de leur longueur les rameaux gardés. Conservez-lui une forme harmonieuse en gobelet ouvert. Au besoin, taillez plus court pour stimuler sa croissance.

Vous pouvez aussi renouveler les pieds par bouturage.

Maladie du cassissier

Gare aux pucerons : ils attaquent les feuilles qui s'enroulent et se décolorent. Qui plus est, les pucerons sont des vecteurs de virus. A long terme, le miellat excrété par les pucerons favorise la présence d'un champignon noir : la fumagine.

Méfiez-vous également de l'anthracnose qui tachent les feuilles, tiges et fruits de brun, de l'oïdium dont le feutrage blanc touche les feuilles puis les rameaux qui dépérissent. Attention également à la rouille qui couvre les feuilles de pustules orange et de taches jaune brun. Elles meurent et tombent prématurément.

Récolter les cassis

La récolte se fait à complète maturité dès que que les premiers fruits bien colorés tombent. Vous pouvez espérer récolter entre 3 à 5 kg par pied, de juillet à août.