Entretien des rosiers

Apportez de l'engrais au pied des rosiers au début de l'été. Paillez généreusement à leur pied pour les aider à passer l'hiver.

Les vidéos des experts
Nourrir les rosiers

Dès l'apparition de symptômes de pucerons, cochenilles, fumagine ou oïdium, effectuez les traitements nécessaires, car les tiges et les fleurs de vos rosiers peuvent être endommagées. Coupez les tiges très endommagées et brulez-les. Mais n'abusez pas des traitements chimiques (pensez à la nappe phréatique qui, au final, absorbera tous ces produits). Préférez les entretiens réguliers : coupez (avec des sécateurs propres, préalablement désinfectés) les rameaux abimés et brûlez-les.
N'oubliez pas d'arroser copieusement vos rosiers toutes les semaines sans mouiller trop les feuilles et gardez en toute saison un sol propre et aéré. Coupez régulièrement les fleurs fanées, afin que la plante refleurisse.
Attention toutefois, des rosiers ont des fruits décoratifs à l'automne; la taille des fleurs se fait au détriment des fruits.

De temps en temps, des rejets ou "gourmands" (pousses vigoureuses ne portant pas les mêmes épines et les mêmes feuilles que celles de la variété) issus du porte-greffe grandissent et détournent la sève à leur profit. Supprimez-les immédiatement.

Pour les aider à passer l'hiver, ajoutez à leurs pieds 20cm de terre, que vous recouvrez d'une épaisse couche d'écorces.

A la fin du printemps ou au début de l'été, faites un apport d'engrais au pied des rosiers pour favoriser la floraison.