Fiche conseil

Le secret qui vous offrira une belle récolte de pommes de terre, c’est le buttage. Bon, ce n’est plus un secret depuis longtemps … . Et mis à part le buttage, quels sont les gestes d’entretien qui aideront au parfait développement de vos tubercules ?

Le buttage des pommes de terre

Le buttage de la pomme de terre est un geste simple, mais pourtant primordial, qui va vous permettre d’avoir une meilleure production, tant en quantité qu’en qualité.
1. Les pommes de terre, protégées de la lumière par le buttage, ne verdiront pas (cela les rend inconsommables à cause de la solanine produite si le tubercule est exposé à la lumière).

2. Elles bénéficieront mieux des arrosages.
3. Le buttage les protège aussi du gel, d’ailleurs avant une nuit où des températures très froides sont prévues, recouvrez entièrement le plant. Et n’oubliez pas de le rendre à la lumière le lendemain matin !
4. En buttant, vous ôtez aussi les indésirables qui pourraient s’installer dans cette terre si riche et meuble.

Le premier buttage se fait quand le plant a atteint 20 à 25 cm. À ce moment là, ramenez de la terre contre la tige, en tournant autour du plant.
C’est plusieurs fois au cours de leur croissance que vous devrez butter vos plants de pommes de terre, jusqu'à mi-juin environ lorsque le plant arrive à maturité. Si vous jardinez avec la lune, cette opération est à réaliser en lunes descendantes, les jours racines bien sûr.

Suivez nos conseils en vidéo pour réussir le buttage de vos pommes de terre

Le binage

Afin d’éviter la concurrence d’autres plantes pour les nutriments et l’eau, binez autour de vos plants aussi souvent que nécessaire. Un paillage en bonne couche installé le long des buttes va concourir à garder un sol propre, et frais.

Arroser ses pommes de terre

Les arrosages ne sont nécessaires que lorsque le temps est sec et que la floraison est en cours, cette solanacée n’est pas tellement gourmande en eau hormis durant la période où les tubercules sont en train de se former. C’est entre les rangs, au pied des buttes, que vous dirigerez votre arrosage, de préférence le soir : l’eau sera absorbée et bénéficiera aux plantes plutôt que de s’évaporer. Pour un arrosage simplifié, placez un tuyau microporeux tout le long des buttes.
Comme toujours lors des arrosages de quelque plante potagère que ce soit, évitez de mouiller les feuilles, la pomme de terre est assez sensible aux maladies cryptogamiques.

Prévenir les maladies

Sensibles au mildiou, les plants de pommes de terre doivent être traités de manière préventive à l’aide de pulvérisations de bouillie bordelaise lorsque le temps est chaud et humide. Si vous souhaitez éviter l’utilisation de ce produit, arrachez aussitôt repéré les plants atteints et brûlez-les.
Dès que vous voyez quelques doryphores sur vos plants, enlevez-les à la main. Tant qu’ils ne sont pas nombreux c’est facile et ça évitera leur prolifération. Vous pouvez aussi planter des végétaux qui les repoussent, comme le ricin.

J'aime !