Floraison généreuse aux couleurs intenses ou fruits de caractère, arômes puissants ou feuillage exotique, les plantes méditerranéennes se plaisent en pleine chaleur et orneront tout aussi bien une terrasse ou un balcon bien exposé si elles peuvent être mises à l’abri du froid en hiver. Arrosages, fertilisation et autres soins, voici quelques conseils pour profiter partout de la Méditerranée !

Entretien des plantes méditerranéennes

Arroser les plantes méditerranéennes

Peu demandeuses d’eau et nécessitant généralement un sol très bien drainé, ces plantes ont quand même besoin d’apports en eau durant leur installation afin de pouvoir développer leur système racinaire. Les plantes en pot demandent elles aussi des arrosages réguliers, mais pour éviter la présence d’humidité stagnante, ne laissez pas la soucoupe sous le pot, elles prendront ce dont elles ont besoin et la terre pourra sécher à nouveau.
Les agrumes ont besoin d’apports en eau suffisant, particulièrement durant leur développement et la mise à fruits. Afin de bien apporter l’eau aux racines, pensez à réaliser une cuvette autour du tronc. En pot, vous éviterez de laisser totalement sécher le substrat en été, mais réalisez des apports en quantité modérée. Les agrumes hivernés seront arrosés une à deux fois par mois et si la température dépasse les 12° vaporisez leur feuillage.

Nourrir les plantes méditerranéennes

Le printemps est la bonne période pour apporter à ces plantes les éléments nutritifs dont elles ont besoin, particulièrement si elles sont installées en pot, mais également en pleine terre. On trouve de bons engrais pour plantes méditerranéennes qui sont réalisés sur mesure pour leurs besoins spécifiques.
Un engrais spécial agrumes favorisera la fructification de ces fruitiers en étant apporté entre le début du printemps et la fin de l’été, tous les 2 mois.

Entretenir les plantes méditerranéennes

Souvent peu résistantes au gel, les plantes méditerranéennes les plus frileuses pourront être cultivées en pot dans les régions les plus froides pour pouvoir être hivernées, un grand nombre d’entre elles s’y adaptent fort bien : lavandes, plantes aromatiques, sédums, cistes ou encore yuccas, palmiers ou sauges. Si cela vous est impossible, utilisez un voile d’hivernage, que vous pourrez doubler au besoin, ainsi que du papier bulle ou du carton pour entourer les contenants isolés du sol par des cales, et un paillage épais sur le substrat.

Les oliviers, les palmiers ont des variétés bien résistantes au froid, mais une protection hivernale pourra être nécessaire. Les plus frileux des agrumes seront aussi installés à l’abri durant l’hiver, dans un endroit clair et hors gel, à l’abri des courants d’air. Ils seront rempotés tous les 3 ans jusqu’à ce qu’ils soient trop imposants. À ce moment là, réalisez un surfaçage à la même époque, au printemps.

Non seulement le sol de plantation de ces plantes méditerranéennes doit être très drainant en profondeur, mais même en surface il faut éviter que l’eau ne stagne : étalez un paillage de fin gravier, de pouzzolane, que vous pourrez également mêler à votre sol si celui-ci se révèle un peu trop compact. Ce paillage permettra par la même occasion de limiter le développement d’adventices et correspond très bien à l’esthétique de ces plantes.

Les agrumes doivent tout d’abord subir une taille de formation, qui consiste au rabattage à 30 cm des jeunes pousses. En fin d’hiver, après les dernières grosses gelées, effectuez un nettoyage : supprimez les branches mortes, celles qui se gênent ou s’entrecroisent, aérez le centre.