Fiche conseil

Les plantes cultivées en pot réclament plus d'attention que celles cultivées en pleine terre. Leur substrat peut venir à manquer d'eau, s'épuiser en éléments nutritifs... Nos conseils pour bien soigner vos plantes en pot.

Nettoyez la composition : supprimez les tiges cassées, les feuilles et fleurs fanées. Pincez les tiges trop longues qui ont besoin de se ramifier.

L’arrosage

Si vos pots profitent de la pluie, l’arrosage ne sera nécessaire qu’en été, si les pluies ne sont pas au rendez-vous.
L’arrosage journalier peut alors devenir une corvée, et dans ce cas, installer un arrosage automatique, au goutte-à-goutte de vos pots se révèle intéressant, surtout s’ils sont nombreux et surtout si vous partez en vacances durant cette période estivale…
Le système au goutte-à-goutte est réalisé à partir d’un tuyau souple, relié à des goutteurs placés dans les différents pots.
Vous pouvez aussi utiliser des rétenteurs d’eau, à planter dans le pot, ou à mélanger au substrat.
En hiver, n’arrosez que si le feuillage s’affaisse et se ramollit après une période douce et sèche.
En été, arrosez par le dessous du pot. Mieux, immergez totalement la motte dans l’eau, laissez bien égoutter et enlever le surplus d’eau qui pourrait rester dans la soucoupe.
Dans le cas de pots à réserve d'eau, ne remplissez pas la réserve à chaque arrosage, attendez toujours quelques jours après qu'elle se soit vidée pour arroser à nouveau.

Pour en savoir plus, lisez notre guide d’achat : Choisir son système d’arrosage de vacances pour balcons et terrasses, et choisir son système d’arrosage de vacances pour la maison.

Voir aussi le dossier sur la terrasse qui gère seul son eau.

NB : Si vous arrosez vos plantes en pot au jet ou à l’arrosoir, attention à ne pas mettre à nues les racines, ou à les endommager sous la puissance du jet.

Vos plantes en pot ont-elles besoin d’eau ?

Pour connaitre les besoins en eau de votre plante en pot, touchez la terre de surface. Elle ne doit pas se dessécher au point de ne plus coller au pot. Arrosez alors par le dessus du pot, 1 à 2 fois par semaine selon la température ambiante et l’état de déshydratation des plantes.

La fertilisation, apports d’engrais

Le substrat du pot s’épuise avec le temps, il n’est pas enrichi comme la pleine terre par l’action des micro-organismes du sol. Ceux-ci décomposent la matière organique : feuilles mortes, déchets végétaux et animaux… et la restituent aux racines en éléments nutritifs.
Ainsi, il est important de fertiliser les plantes en pot, le mieux étant d recourir aux engrais à libération lente : les bâtonnets fertilisants sont insérés directement dans le substrat, au moment de la plantation et vous assure une fertilisation durant une longue période.
Utilisez sinon des engrais liquides à ajouter à l’eau d’arrosage régulièrement, en particulier durant la période de croissance et de floraison de la plante. Respectez le repos hivernal de la plupart des plantes, en ne leur apportant plus d’engrais avant le retour des beaux jours.

Enfin, si la plante montre des signes de faiblesse malgré des arrosages réguliers et une fertilisation suffisante, c’est qu’il est temps de changer de pot pour un plus grand. Procédez alors au rempotage en renouvelant complétement le substrat.

Pour en savoir plus, lisez la fiche conseils : Rempoter une plante.

Prévenir les maladies des plantes en pot

Pour éviter tout risque de maladies et contamination, il est important de garder des contenants propres. Commencez par éliminer tous vos pots abimés. Cassez-les et gardez les tessons pour le drainage de vos grands bacs. Nettoyez les pots dans un bain de liquide vaisselle antibactérien et brossez-les. Trempez-les ensuite dans de l’eau de Javel très diluée. Laissez tremper dans une eau claire à renouveler plusieurs fois ; pour cela, n’hésitez pas à les laisser sous la pluie. Enfin, faites-les sécher avant de bien les ranger.

J'aime !