Entretien des pieds de tomates

Suivez nos conseils pour bien entretenir vos pieds de tomates. Protégez-les des insectes nuisibles et des maladies, ôtez les gourmands, arrosez généreusement et faites des apports d'engrais régulièrement.

Protégez le pied des tomates avec un paillis (écorce de pin, feuilles mortes, tontes de gazon séchées, paille, sciure…), vous éviterez ainsi l’évaporation de l’eau et le développement des mauvaises herbes.

Quand le 2e ou 3e bouquet de fleurs/fruits s'est formé, étêtez le pied de tomates : coupez la tige principale 1 à 2 feuilles au-dessus d'un bouquet. La végétation va être ralentie, et les fruits vont grossir. Recommencez l'opération sur la nouvelle tige principale créée (schéma).

En mai, apportez par griffage une petite poignée d’engrais organique complet que les racines incorporeront lentement au cours de la saison.

En juin, pincez certaines tiges pour permettre l’épanouissement des autres et obtenir des fruits, certes moins nombreux, mais plus gros.

Régulièrement supprimez les gourmands

Une fois par semaine, arrosez copieusement sur le paillis. Visez bien le pied des tomates pour éviter d’éclabousser les feuilles et les fruits qui pourraient alors pourrir ou être brûlés par le soleil.
Une semaine après la floraison du premier bouquet, puis une fois toutes les deux semaines, ajoutez à l’eau d’arrosage de l’engrais tomate soluble.

Régulièrement, supprimez les gourmands, petites pousses à l’aisselle des branches qui épuisent la plante inutilement. Binez le pied des tomates pour supprimer les herbes concurrentes et aérer la surface du sol.

Les vidéos des experts
Pincer les tomates

Lisez notre fiche conseils sur les soins aux tomates : Pincer les tomates, égourmander et effeuiller

Les tomates apprécient la compagnie de certains légumes : ail, céleri, cerfeuil, oignon, persil, asperge, haricot, poireau, pois, radis, sauge et thym comme elle déteste le voisinage des pommes de terre, des aubergines, du fenouil. Pour en savoir plus, lisez la fiche conseils sur les plantes compagnes.

La tomate est soumises aux attaques de nuisibles et de champignons. Pour prévenir les attaques de champignons, ayez recours au purin d’ortie, à une macération d’ail ou une décoction de prêle. Faites pousser à leur proximité des œillets d’Inde et des capucines naines qui les protégeront par leur effet fongicide. Pour en savoir plus, lisez la fiche conseils sur les purins, décoctions et macérations, et celle sur les maladies de la tomate.