La rhubarbe ne craint pas beaucoup de maladies. Donnez-lui du compost à chaque printemps pour la renforcer, et paillez à son pied pour garder la fraîcheur.

Binez et sarclez autour des plantes pour garder la terre meuble et propre. Assurez-lui un printemps bien humide par des arrosages fréquents si la pluie n’est pas au rendez-vous. Arrosez régulièrement en période de canicule et paillez le sol.
A chaque printemps, incorporez deux pelletées de compost en griffant légèrement le sol autour de chaque plant et paillez copieusement avec 5 cm de litière de fougères hachées de paille ou de feuilles sèches.

Maladies de la rhubarbe

La rhubarbe ne craint pas beaucoup les maladies. Des pucerons peuvent apparaître et la rouille peut tacher ses feuilles : contentez-vous de supprimer les parties atteintes dès l’apparition des signes.Toutefois, il se peut que vous observiez (dans de rares cas), un dépérissement des plantes au printemps, puis leur disparition sans symptômes visibles. Il s’agit du pourridié. Cette maladie est présente sur les racines qui se colorent de brun. Vous ne pouvez hélas rien faire, si ce n’est, ne pas replanter de rhubarbe au même endroit.