Fiche conseil

La poirée se récolte de l'été aux premières gelées, et se conserve en cave durant l'hiver. Certaines variétés ont de côtes colorées, vous assurant un décor hivernal des plus originaux !

Binez et arrosez en cas de besoin au cours de l'été.
Pour donner un « coup de fouet » aux poirées, apportez leur un engrais riche en azote en cours de culture. Et pour mettre en avant les couleurs vives de certaines variétés de poirée, supprimez les tiges et feuilles abimées, elles assureront le décor hivernal du potager.

Maladies des côtes de blette

Les côtes de blette sont touchées par les mêmes maux que la betterave, à savoir :
- L’altise, un petit coléoptère sauteur, métallique qui troue et dévore les feuilles.
- Les pucerons, petits insectes ailés qui font s’enrouler et décolorer les feuilles. Si vous n’agissez pas dès les premiers signes, la fumagine, champignon noir, peut venir aggraver le mal.
- La rouille, champignon qui couvre de pustules les feuilles, elles sont orangées au printemps et noirâtre en été. Les feuilles se dessèchent et finissent par tomber prématurément.
Consultez la fiche maladie associée pour connaitre les moyens de lutte curative et préventive.

Récolte des côtes de blette

Commencez la récolte en juillet, avec les feuilles les plus avancées. Coupez-les au fur et à mesure de vos besoins jusqu’aux gelées. Vous pouvez prolonger la récolte en mettant en jauge, dans la cave (lieu sec, aéré et sombre), quelques pieds au mois de novembre.