Gardez le sol frais entre les pieds de cornichons, mais prenez garde aux risques de pourriture. Récoltez les cornichons dès qu'ils atteignent 5 cm, et conservez-les dans des bocaux de vinaigre et d'épices.

Pour éviter tout risque de pourriture, faites courir les tiges sur un film de paillage opaque, vous éviterez ainsi la propagation des mauvaises herbes et garderez un sol frais. Vous pouvez également faire grimper les tiges volubiles sur un support ou des tuteurs en tipi. Côté fertilisation, apportez si vous le souhaitez un engrais spécial tomates dès l'apparition du premier fruit.

Maladies des cornichons

Le cornichon est très sensible à l'oïdium, un feutrage blanc qui apparaît sur les tiges et feuilles. Évitez donc de les mouiller lors de l'arrosage.
Méfiez-vous également des pucerons, de l'anthracnose (taches noires le long des nervures sur la face inférieure des feuilles, et sur les fruits) ainsi que du mildiou (taches blanches sur la face supérieure des feuilles, feutrage gris blanc sur la face inférieure).

Récolte des cornichons

Cueillez les fruits quand ils mesurent 5 à 8 cm de long. Attention à ne pas en oublier, les fruits restés sur le plant peuvent arrêter la production.Conservez les cornichons en bocaux dans du vinaigre, avec des épices.