Comment réussir l'élevage de poussins ? Achetés en animalerie ou nés dans votre poulailler, les poussins réclament beaucoup d'attention. Ils sont fragiles et ont besoin de chaleur, d'eau et de nourriture. Isolez-les du poulailler et des adultes tant qu'ils n'ont pas 4 à 6 semaines.

Elever des poussins dans son jardin

Vous avez décidé d’élever des poules pour avoir des bons œufs frais ? C’est une bonne idée. Mais si vous alliez plus loin en élevant des poussins ? Deux solutions : introduisez un coq dans votre basse-cour et patientez sagement pendant la période de la couvaison pour voir les petits poussins naître, ou alors procurez-vous les poussins tout juste nés en jardinerie.

Comme tous bébés animaux, les poussins sont de petits êtres fragiles dont il faut prendre le plus grand soin pour leur permettre de grandir et prendre des forces pour aller affronter la loi de la basse-cour !

Un poussin, c’est le petit de la poule jusqu’à 8 semaines. Au cours des premières semaines de sa vie, le poussin passe par différentes phases :
- Semaines 1 à 3 : duvet ;
- Semaines 4 à 6 : emplumage ;
- Semaines 7 à 8 : croissance.

Pour bien grandir, le poussin a besoin d’éléments fondamentaux : de chaleur, d’eau et de nourriture, et d’un nid douillet.

Le nid

Si vous prévoyez d’élever des poussins, il vous faudra préparer à l’avance un bon petit nid tout chaud pour ces petites bêtes. Ce sont des êtres très sensibles à la sortie de l’œuf, pour cette raison, il faut prévoir de quoi les maintenir en sécurité.
Le nid doit vraiment être un espace à part pour les poussins. Il doit être situé dans un endroit sans courant d’air, chauffé à au moins 18°. Vous pouvez par exemple les installer dans un petit carton ou dans une boîte en bois.

Concernant la litière, elle doit être sèche et non poussiéreuse (pour limiter le risque de difficultés respiratoires des poussins). Installez-leur une litière épaisse qui formera un matelas isolant. Pensez également à mettre un peu de sable fin, les poussins ingéreront quelques grains qui les aideront à digérer. Surtout, il est très important que la litière soit changée régulièrement (au moins deux fois par semaine) et qu’elle soit protégée de l’humidité.
Le nid des nouveaux bébés pourra accueillir 10 à 12 poussins au m².

Plaque chauffante pour poussins

La chaleur

La chaleur est le besoin fondamental des poussins dès leur naissance. Ils en auront besoin tout au long de leur croissance. Cette chaleur peut être amenée naturellement par la poule si elle vit avec ses poussins. Autrement, elle peut être amenée artificiellement par l’éleveur à l’aide d’une plaque chauffante ou d’une lampe chauffante.

Les besoins en chaleur des poussins au long de leur croissance sont les suivants : maintenez la température à 37° la première semaine, puis diminuez de 3° puis 4° chaque semaine pour arriver à la température ambiante de 18° la 6ème semaine.

Comment savoir si vos poussins se sentent bien sous leur système de chauffage ? Sachez que le comportement des poussins est un indicateur de bien-être.
- S’ils gazouillent en se promenant sous la plaque ou la lampe, c’est qu’ils vont bien.
- S’ils sont à l’extérieur de la zone chauffée, cela signifie que la température est trop élevée : remontez la lampe ou baissez le thermostat.
- S’ils se pelotonnent en-dessous de la zone chauffée, cela veut dire qu’ils ont froid, la température est trop basse. Il vous faut donc baisser la lampe ou remonter le thermostat.

Besoins en eau

L’eau est bien évidemment un élément indispensable au quotidien de vos poussins. Elle doit être disponible dès la sortie de la couveuse ou du nid. Elle doit être toujours propre donc changée chaque jour. Vos animaux doivent pouvoir en disposer à volonté.
Il est important d’utiliser un abreuvoir adapté à des poussins : le bord ne doit pas être trop haut afin que l’eau soit facilement accessible et pour éviter tout risque de noyade. Les premiers jours, donnez à vos poussins une eau à température ambiante (entre 16 et 20°), vous pouvez y dissoudre du sucre en poudre afin de leur donner de l’énergie.

Besoins en nourriture

Il faut savoir qu’à sa naissance, le poussin peut ne pas manger pendant ses premières 24 – 36 heures. En effet, avant de sortir de sa coquille, il absorbe la partie restante du jaune, ce qui lui remplit l'estomac pour un moment.
Au cours des 5 premiers jours, assurez-vous que la nourriture soit facilement repérable par le poussin. Elle doit être saine et distribuée dans une mangeoire propre adaptée à la taille des poussins. Dans notre catalogue, nous vous proposons deux mangeoires pour poussins : une mangeoire en bois et une mangeoire en acier galvanisé.

Ensuite, l’aliment doit contenir tous les nutriments nécessaires à la croissance des poussins : pour cela, il est conseillé de leur donner un aliment complet spécial poussins adapté à leurs besoins. En plus, vous pouvez leur donner des œufs durs écrasés avec de la biscotte, mixture qu’ils pourront picorer !
Pensez également à compléter l’alimentation de vos poussins avec un complément alimentaire afin de leur apporter tous les éléments nécessaires à leur bon développement ainsi qu’à la phase d’emplumage qui demande beaucoup d’énergie : nous vous proposons le Volacrine Croissance et Mue, à distribuer aux poussins durant leurs 8 premières semaines.

Si les poussins n'ont pas été élevés par leur mère, surveillez leur intégration dans la basse-cour

La sortie des poussins : l’intégration dans la cour des grands

Vous pourrez sortir les poussins de leur nid entre 4 et 6 semaines après leur naissance : le moment peut varier selon le développement de vos poussins et selon le temps extérieur.
Vos poussins doivent être assez robustes pour tenir le coup au grand air : pour cela, vous pouvez les habituer progressivement en ouvrant de temps en temps les fenêtres ou en aérant leur abri. Sachez ensuite que c’est en prenant l’air que vos poussins deviendront plus vigoureux.

Pour la première sortie de vos poussins, veillez à ce que le temps ne soit pas froid ni humide et que le terrain soit sec. A 4 - 5 semaines, vos poussins sont encore fragiles et sensibles à l’humidité et au froid.

Pour ce qui est de l’intégration dans le poulailler, il faut savoir que les relations entre les poules (comme chez tous les animaux à l’état naturel) sont très hiérarchisées. Pour cette raison, vos poussins risquent au départ d’être mal accueillis. Ainsi, attendez qu’ils soient suffisamment vigoureux pour les lâcher dans la cour des grands. Les premières fois, restez à proximité pour surveiller la réactions des volailles. Si l’intégration est difficile, allez-y petit à petit, allongez les temps de sortie au fur et à mesure afin que tous les animaux prennent leurs marques ensemble.

Les risques et dangers chez les poussins

En tant que petits êtres fragiles, il vous faudra prendre soin de vos poussins et faire attention qu’il n’arrive pas d’accident bête qui pourrait provoquer leur mort.
Lorsqu'ils ont froid, les poussins s’agglutinent les uns contre les autres pour se réchauffer : augmentez la température, et prenez garde à ce que les poussins ne s’écrasent pas, celui qui se trouve coincé sous les autres risque de mourir écrasé ou étouffé.

La noyade est un accident très vite arrivé : un simple petit récipient rempli d’eau, aussi peu profond soit-il, peut entrainer la mort d’un poussin. Il peut se noyer en ayant le bec dans l’eau sans plus pouvoir respirer. Le simple fait d’être mouillé peut lui faire attraper froid, fatal chez un si petit être. Sèchez-le rapidement. C’est aussi pour cette raison que l’abri des poussins doit être protégé du froid et de l’humidité.

Les prédateurs

Comme pour les poules, les poussins ont aussi leurs prédateurs (voir la fiche Les prédateurs des poules). La poussinière doit être protégée notamment contre les rats et les belettes. Veillez à ce qu’aucun trou ne laisse passer ces petits prédateurs, qui pourraient se faire un festin de vos poussins…

Enfin, faites attention également lorsque vous manipulez les poussins : si craquants soient-ils, les poussins ne sont pas des jouets. Il faut éviter de les manipuler trop souvent : cela pourrait les tuer, ces petites bêtes restent très fragiles. Si vous avez des enfants, veillez à bien leur expliquer !