Dossier

Parmi la grande diversité de plantes vivaces, il en est plusieurs qui peuvent se vanter de nous combler quelques mois durant d'une abondante floraison. Plantées au printemps elles sauront vite s'installer pour nous prodiguer le meilleur d'elles-mêmes, rivalisant ainsi avec les fleurs annuelles des massifs. Bien sûr, si vous leur accordez des soins attentifs comme la suppression de leurs fleurs fanées et des arrosages copieux, elles vous en seront encore plus gré.

Ainsi, adoptez sans retenue aucune les coréopsis comme 'Louis d'or' aux fleurs de marguerites doubles, jaune d'or, produites sans interruption jusqu'aux gelées. Les gaillardes, naines ou hautes, montrent généralement le même tempérament, avec des fleurs plus grandes, simples et souvent bicolores, joliement fardées.

Côté oeillet, la race allwoodii est particulièrement recommandable avec des variétés telles que 'Gran's Favourite' ou bien 'Helen'. Le numéro un de la foribondité revient toutefois au Gaura, présentant des tiges graciles surmontées d'un nuage de fleurs-papillons blanc rosé.

Les vrais géraniums, les vivaces, recèlent de vrais trésors. Ainsi 'Russel Prichard' ne cesse d'épanouir des corolles d'un rose vif satiné de juin jusqu'aux gelées.
Amateurs de parfums étonnants, vous craquerez assurément pour le cosmos "chocolat" dont les fleurs ont la couleur et le parfum poudreux des meilleurs cacaos (vous couvrirez prudemment sa souche en hiver d'un épais matelas de feuilles mortes).

Les népétas sont, eux, particulièrement adulés des chats qui sont littéralement fous de leur odeur. Ils s'expriment par des nuages denses d'épis de fleurs d'un bleu doux. La valériane (Centranthus) les attire également mais, plus haute, elle s'empanache de blanc, de rose ou de rouge selon les variétés. La sauge grahamii, qui est parfois classée dans les petits arbustes exhibe des fleurs d'un rouge fraise ; elle sont petites mais si nombreuses ! Quant à la scabieuse 'Butterfly Blue', bleue pâle et de petite taille, elle se prête à la confection de bordures originales, fleuries durant six mois de l'année. Le Calamintha nepeta fera aussi merveille en bordures. Ses feuilles très odorantes servent d'écrin à des épis diffus et bleutés attirant sans cesse les papillons. Ne les taillez pas car ils restent décoratifs bien après leur fanaison.

J'aime !