La réussite de la culture des tomates réside en grande partie, une fois le semis et la mise en place effectués, dans l'exercice de la taille et du palissage. Une astuce de Philippe Ferret.

tomates cocktail

Au moins une fois par semaine à partir de la mise en place, il convient donc de surveiller les jeunes pieds et de supprimer toutes les pousses axillaires, apparaissant à l'aisselle des feuilles. Sinon, elles ponctionnent de l'énergie au détriment de la pousse principale que l'on surveille et tuteure au fur et à mesure de sa croissance.

Lorsque celle-ci atteint le haut des piquets on peut alors la pincer ou, mieux, la palisser à l'horizontale pour former des cordons, en la palissant au piquet voisin et ainsi de suite. Ceci est particulièrement attrayant dans le cas de tomates à grappes lorsque ces dernières retombent gracieusement, à l'image de ma variété préférée 'Sweet 100' vraiment juteuse et au goût musqué.

En revanche, si les fruits de la variété cultivée sont de gros calibre, vous encouragerez une meilleure production tout simplement en prenant soin de supprimer la première fleur de chaque bouquet.

L’arrosage est très important pour les tomates, mais il n’est pas judicieux d’arroser tous les jours, mieux vaut un copieux apport de 2 à 3 litres d’eau par pied, une fois par semaine, qui vous procurera des fruits encore plus goûteux !