L'été est l'occasion de parer les fenêtres de la maison ou la terrasse de floraisons colorées et ininterrompues.

La palette des plantes proposée ne cesse d'évoluer au fil des ans, de s'enrichir avec des espèces et variétés nouvelles. Ainsi, chacun peut dorénavant composer un décor personnalisé, en harmonie avec le style des constructions environnantes.
De plus, des matériels et techniques modernes permettent maintenant de moins se soucier de l'entretien, jadis fastidieux. Les gels rétenteurs d'eau, les composts particulièrement concoctés pour chaque utilisation, les systèmes peu onéreux d'arrosage goutte-à-goutte et de programmation facilitent la vie de tout un chacun sans pour autant sacrifier à la qualité du décor obtenu.
Les plus malins adopteront également un paillis ou mulch (de gravillons, d'écorce de pin fine, de déchets de cacao -Mulcao-…) afin de préserver la terre des pots du dessèchement.
Les formulations d'engrais dits "retard" comme l'Osmocote, incorporé lors de la plantation, assurent également une fertilisation progressive et durable. Finis les apports quotidiens à l'arrosoir !

Un déluge de fleurs

Les jardinières d'antan ne connaissaient pas autant de variétés et de couleurs. Maintenant le citadin peut composer avec des plantes aussi diverses que les surfinias, ces pétunias exubérants (mais gourmands et assoiffés) ou leur version plus miniature et croquignolette, les "Million Bells" avec la superbe variété 'Terracotta', les verveines retombantes et infatigables, les Osteospermum d'Afrique du sud aux marguerites soyeuses ou encore les diascias en nuages roses et les bacopas tapissant à fleurettes blanches. Les généreux Bidens, deviennent de véritables constellation d'étoiles dorées.

Même les pélargoniums se mettent au diapason de l'originalité avec des formes à fleurs étoilées, les fameux 'Stellar', ou à fleurs de pensée comme les 'Angels' ou 'Sancho Pança', appréciant plus particulièrement la mi-ombre.
Les classiques fuchsias se déclinent également en variétés retombantes à l'instar de 'Trailing Queen', particulièrement bien adapté aux suspensions, ou à feuillage brillamment coloré.
De même les impatiens portent dorénavant des fleurs énormes chez les variétés dites de Nouvelle-Guinée ou bien se font boutons de rose avec les variétés doubles.

Un soupçon de feuillages

Débordantes de fleurs, les potées, suspensions et jardinières deviennent rapidement mièvres. Pour les réveiller, il suffit d'y mélanger quelques plantes à feuillage. Rien de tel par exemple qu'un géranium (Pélargonium) à feuillage panaché comme 'Mistress Pollock' ou bien 'Happy Thought' ou mieux un de ces géraniums à feuillage odorant qui, de plus, éloignent les insectes.
Il en existe pour tous les goûts comme le tomentosum au parfum de menthe, le 'Lemon Fancy', citronné ou l'élégant fragrans 'Variegated', panaché et sentant la résine.
Le Plectranthus panaché est aussi de bon aloi avec son abondant feuillage retombant et vigoureux. Et pourquoi ne pas incorporer, parmi les fleurs, quelques simples comme une sauge officinale à feuillage pourpre ou doré, de la mélisse dorée ou bien un pied de basilic pourpre ? Vous joindrez ainsi l'utile à l'agréable.

Philippe Ferret