Indispensable aux végétaux, l’azote est un élément majeur de leur développement. Sang séché, corne broyée, sont d’excellents engrais organiques, ainsi que le compost et en règle générale les paillis organiques. Mais il est en fait tout simple de faire naturellement des apports d’azote au jardin.

De l'azote gratis !

Si vous voyez que vos plants sont peu vigoureux et au feuillage trop clair, voire jaunissant de manière uniforme, avec des fruits de petite taille et peu nombreux, il est possible que votre sol manque d’azote. C’est par la décomposition de la matière organique que se crée cet azote.

  • En supprimant les résidus de culture au potager, veillez à ne pas déterrer les plantes de la famille des légumineuses comme les pois et haricots. Supprimez uniquement leur feuillage abîmé. Sinon, vous priverez votre sol d'un apport bénéfique et naturel en azote. En effet, les racines de ces plantes potagères ont la propriété de fixer l'azote et de le stocker dans des nodules formés sur leurs racines. Ce précieux élément fertilisant sera ainsi libéré dans le sol lors de la décomposition de ces débris végétaux.
  • Si vous avez des orties dans votre jardin, fabriquez donc du purin avec leurs feuilles, vous aurez un engrais très riche en azote !