Suivez nos conseils pour conserver le plus longtemps possible les pommes de terre. En prenant quelques précautions, vous pourrez conserver tout l'hiver vos pommes de terre. Sachez aussi que les pommes de terre primeur se consomment rapidement après l'arrachage, celles-ci ne sont pas destinées à la conservation.

Les variétés les plus précoces, les primeurs, très riches en vitamine C, sont à consommer dans les heures suivant l’arrachage.

En ce qui concerne les autres variétés, stockez-les sur des clayettes dans un local frais, sec, aéré et sans lumière (une cave par exemple).
Le tas de pommes de terre est à étaler sur un lit de caillebotis, et ne doit pas dépasser 1 m. Assurez-vous que les pommes de terre aient bien séché avant de les rentrer, sinon une attaque de fusariose (pourriture sèche) est à craindre. Stockez-les dans des sacs en jute.
Enlevez les germes qui apparaissent sur les tubercules destinées à la consommation, ils pompent les réserves du tubercule. Pour vous éviter de dégermer à la main, vous pouvez saupoudrer 1 mois après la récolte un inhibiteur de germination sans effet sur les qualités gustatives. Elles se conserveront jusqu’en novembre. N’oubliez pas d’en mettre de côté pour de prochaines récoltes.

N.B : Si vous ne possédez pas d'endroit où stocker vos pommes de terre, n'hésitez pas à cultiver quelques pieds de plusieurs variétés dont la maturité est échelonnée. De cette façon, vous pourrez déguster votre récolte au fur et à mesure sans se soucier de la conservation !