A la fois support et source de nourriture pour les plantes, le sol est un milieu complexe. Avant d'entreprendre un aménagement ou des plantations dans le jardin, il est indispensable de connaître les caractéristiques du sol dont il est fait. Il est important de connaître la composition physique et chimique du sol.

La composition physique du sol

La terre franche contient 65% de sable, 20% d'argile, 10% de calcaire et 5% d'humus. C'est en quelque sorte la terre idéale.

o les sols argileux

Ils sont fertiles, retiennent bien l'eau et sont par conséquent non lessivés par les pluies. Toutefois, ils sont difficiles à travailler et deviennent durs en séchant. Il faut éviter de les piétiner et ils sont longs à se réchauffer au printemps.

> Pour préparer la terre aux plantations : Bêchez le grossièrement en automne, et incorporez des matières organiques et du sable pour le drainer.

Lisez notre dossier : Jardiner en terre argileuse

Tester la qualité de votre sol

o les sols sableux

Ils sont faciles à travailler et se réchauffent vite au printemps. Toutefois, ils sont perméables à l'eau. Il sont donc pauvres en éléments nutritifs, et en été ils se dessèchent vite.

> Pour préparer la terre aux plantations : Apportez massivement du compost, et limitez le drainage en plantant un engrais vert en automne.

o les sols limoneux

Ils sont riches, se réchauffent vite au printemps et sont faciles à travailler. Ils sont également perméables.

> Pour préparer la terre aux plantations : Apportez du compost pour compléter les matières organiques déjà présentes.

Lisez aussi notre fiche conseils et visionnez la vidéo : Préparer son sol limoneux

 

La réaction chimique du sol

La terre réagit sur le plan chimique de manière neutre, alcaline ou acide. Sur l'échelle de mesure du pH, la neutralité parfaite est de 7. Certaines plantes préfèrent les sols acides (les plantes de terre de bruyère), d'autres les sols basiques. Mais la plupart des végétaux se contentent d'un sol neutre.
Les terres humifères sont acides et les sols calcaires sont alcalins. Les terres franches ou argileuses peuvent être neutres, légèrement acides ou alcalines suivant la proportion de chaux qu'elles contiennent.

La présence des vers de terre dans votre sol est garant de sa qualité !

Comment reconnaitre la texture de votre sol?

Après avoir prélevé profondément un échantillon de terre, examinez la terre extraite. Si elle est de couleur foncée avec des restes de débris végétaux, on a un sol riche en humus. Si elle est de couleur blanchâtre, le sol est plutôt riche en calcaire.
Puis malaxez une poignée de terre modérément humide et laissez-la tomber sur un sol dur. Si la motte tombe intacte et reste agglomérée, le sol est riche en argile. Si elle ne s'agglomère pas et s'effrite facilement, le sol est riche en sable. Si la motte s'agglomère mais se brise en tombant par terre, le sol est plus ou moins proche de la terre franche de composition idéale.
Sachez aussi reconnaître votre sol en examinant la flore spontanée existante sur le terrain. Certaines espèces sont caractéristiques d'un type de sol. Pour plus de précisions sur un sol, des laboratoires font une analyse scientifique complète de votre terre.

A savoir :

N'oubliez pas que les vers de terre sont les alliés d'un bon sol de jardin !