Comment poser mon abri de jardin ?

Un abri de jardin ne peut pas être posé à la va vite sur un terrain. Celui-ci doit être préparé, voire recouvert d’une dalle en béton ou équipés de parpaings qui assureront stabilité, étanchéité et durabilité de l’abri qui y sera correctement fixé. Un plancher peut finir la structure, mais il n’est pas obligatoire.

Quel sol pour mon abri de jardin ?

Le sol de l’espace où vous allez installer un petit abri de jardin doit être bien nivelé et à niveau. Commencez par désherber, ne serait-ce que pour y voir plus clair, et retirer les pierres avant de bien ratisser et d’aplanir et de tasser au rouleau.
Dans le cas d’une structure de plus grande taille, une pose sur parpaings ou sur dalle béton est conseillée.

Quels supports pour mon abri de jardin ? 

Pose sur dalle en béton

La pose idéale pour un abri de jardin se fait sur une dalle en béton. Celle-ci peut-être réalisée aux dimensions exactes de l’abri, ou bien être plus grande, mais dans ce cas il vous faut prévoir un système d’écoulement de l’eau dans la dalle, au plus près de l’abri Une bonne dalle fait au minimum 10 cm d’épaisseur, vous pouvez aller jusqu’à 15 cm.

Les + Les -
  • La dalle s’adapte sur tous les types de terrains
  • Très bonne étanchéité
  • Très bonne stabilité
  • Difficilement enlevable
  • Coût un peu élevé si elle est réalisée par un professionnel.

Comment poser mon abri de jardin sans dalle ?

Pose au sol

L’abri doit être réalisé uniquement pour du stockage d'objets qui ne craignent pas l’humidité. Un abri conçu dans le but de l’utiliser comme atelier ou autre pièce demandant un minimum de confort ne pourra pas être installé ainsi. Vous pourrez à l’intérieur poser des caillebotis ou des palettes pour faire un semblant de plancher et mettre au sol, entre la terre et l’abri, une couche étanche : bâche, polyane, ….
Cette pose est réservée aux abris de jardin en métal, plutôt acier inoxydable ou alu, ou bien aux abris résines qui ne risquent pas de s'abîmer du fait de l’humidité.

Pose sur plots

Le but est de séparer les éléments de l’abri, structure et plancher, de l’humidité du sol.
Vous avez le choix entre : des parpaings, des pavés autobloquants d’au moins 6 cm d’épaisseur, ou encore des dalles de terrasse, également bien épaisses, des plots réglables ou encore des plots avec support lambourde, parfaits pour ce type de réalisation.
Généralement ce sont les parpaings qui sont utilisés.

Les + Les -
  • Plus simple à réaliser
  • Peu coûteux
  • Facile à déplacer
  • Nécessite un plancher

Une alternative à la dalle béton

Poser des dalles en béton gravillonnées sur un lit de sable et de gravier. Lourd, étanche, permettant une bonne fixation au sol, cela permet d’avoir une réalisation pérenne tout en étant déplaçable si besoin.

Comment fixer un abri de jardin ?

La méthode de fixation dépend du support que vous avez réalisé pour votre abri de jardin.

  • Dans le cas d’une dalle en béton : au plus simple, vous pouvez fixer votre abri dans la dalle grâce à des équerres métalliques. Dans des situations plus exposées, pour plus de sûreté, mettez à l’intérieur de votre chape, aux 4 angles, des tiges filetées pliées en équerre, de façon à ce qu’elles dépassent suffisamment pour sortir du plancher. Fixez l’ensemble avec une plaque en métal et des écrous freins.
  • Dans le cas de parpaings : réalisez des tranchées dans le sol pour enterrer vos parpaings sur une couche de sable. Ils doivent également être suffisamment espacés pour que l’eau s’écoule autour. L’abri peut être directement posé dessus, ou bien fixez des équerres aux parpaings du contour pour y accrocher la base de votre abri.
  • Dans le cas d’une pose sur le sol : placez des poteaux d’ancrage dans des trous creusés dans la terre au coin de la structure. Pour maintenir ces poteaux, remplissez vos trous avec des cailloux et du béton.

Important
Le support doit être parfaitement de niveau, afin que tous les éléments de l’abri s’emboîtent parfaitement et puissent être correctement réglés. Cela évitera également à votre abri de se déformer.

Quel plancher pour mon abri de jardin ?

Apportant un plus grand confort et isolant efficacement contre l’humidité, le plancher est également un gage de stabilité de votre abri de jardin. Et dans le cas où vous ne souhaitez/pouvez pas faire réaliser une dalle de béton, le plancher vous apportera également ces avantages. Mais bien sûr l’idéal est de placer votre abri avec plancher sur la dalle de béton, avec une couche étanche entre les 2.
Si votre abri est posé sur des parpaings ou autres plots, vous fixerez les lambourdes sur ces supports.

  • Les abris de jardin en bois peuvent être déjà conçus avec un plancher. Si ce n’est pas le cas, un plancher brut, des lames de terrasses, ou encore de l’OSB peuvent être utilisés.
  • Les abris en résine se posent généralement sur une dalle béton, qui peut constituer leur sol, mais un plancher en bois peut tout à fait y être installé.
  • Les abris en métal sont conçus pour être fixés sur une dalle béton grâce à leur kit d’ancrage. Utilisés pour du stockage uniquement, il n’est pas utile d’y placer un plancher.