Juste après sa naissance, le poussin ne pourra pas manger pendant 24 à 36 heures, il vient en effet d’absorber tout ce qui reste du jaune (le sac vitellin) dans sa coquille avant d’en sortir !
Les poussins font partie des bébés qui se débrouillent seuls très rapidement. Les nourrir consiste juste à les habituer à leur nourriture adulte.

On trouve dans le commerce des mélanges adaptés, mais vous pouvez aussi réaliser vous même une “pâtée” à base de biscotte ou pain écrasé, œufs durs cuits émiettés, des végétaux hachés finement comme des orties ou des feuilles de laitues, semoule cuite.
Le mélange doit être très fin les 10 premiers jours, puis devenir plus grossier et contenir des aliments plus variés, comme des restes de repas. Ils auront bien sûr toujours à disposition de l’eau fraîche et du sable qui leur permet de broyer leur nourriture mais aussi de limiter l’apparition des coccidies, parasites qui sont une importante cause de mortalité chez les poussins.

Les premiers jours, leur nourriture doit être facilement repérée et accessible par les poussins, vous pouvez même la mettre par terre, sur un papier journal par exemple. Par la suite, vous la placerez dans un contenant adapté à leur taille mais pas au sol.