Type de maladie
Champignons
Périodes d'attaque
Printemps
Parties touchées
Feuilles
Description

La cloque du pêcher est la maladie la plus courante du pêcher. Le champignon Taphina deformans infecte les feuilles, puis les fruits. Les spores germent en fin d'hiver et se développent au printemps. Ils fusionnent pour former des filaments et pénétrer dans les tissus de la feuille, provoquant les symptômes cités.
Une fois développé, le champignon produit à son tour des spores blanches visibles sur les boursoufflures, qui, entrainées par le vent ou la pluie, vont contaminer d'autres arbres.

Évolution

L'arbre est très affaibli et la production de fruits peut être très réduite.

Terrain favorisant

Un temps froid et humide pendant le développement des feuilles favorise la prolifération. L'infection se développe mieux entre 10 et 15°C, mais les champignons peuvent mourir au-delà de 21°C.

Plantes sensibles

Pêcher, nectarinier, brugnonier, abricotier, amandier, prunier, peuplier

Lutte curative

Des moyens efficaces pour combattre la maladie ou le nuisible qui ronge votre plante.

Conseils de traitement

Suivez nos conseils en vidéo sur la cloque du pêcher

Traitement chimique

Vous pouvez appliquer un fongicide dès que les bourgeons floraux commencent à s'ouvrir. Même si le traitement est efficace, il y a de fortes chances pour que la cloque revienne l'année suivante. Les traitements préventifs associés les uns aux autres restent donc la meilleure solution.

Lutte préventive

Des moyens efficaces pour prévenir toute nouvelle attaque de la maladie ou des nuisibles qui se sont déjà attaqué à vos plantes ou qui risquent de recommencer.

Gestes de culture

Choisissez des variétés résistantes à la maladie.
Entretenez l'arbre de façon régulière : enlevez les fruits gâtés, ramassez au sol les feuilles malades et faîtes un bon apport de compost au pied de l'arbre.
Attention lors de la taille, appliquez du mastic sur les plaies.

Méthodes douces

Luttes biologiques à combiner entre elles :
- Appliquez de la bouillie bordelaise (attention aux doses !) lorsque toutes les feuilles sont tombées à la fin de l'automne et au début du printemps avant que les bourgeons ne s'ouvrent. Evitez de traiter les jours de pluie, car le traitement est moins efficace.
- Plantez de l'ail ou semez des capucines au pied de vos fruitiers.
- Vous pouvez aussi pulvériser des décoctions de prêle, également efficaces contre la rouille, le mildiou, et la maladie des tâches noires sur le rosier.
- Plantez des morceaux de cuivre et de zinc (tuyaus ou anciennes gouttières) au pied de l'arbre est une protection efficace.
- Sur un arbre palissé, déposez une couverture temporaire en plastique de janvier à mi-avril.