Planter un arbre est un engagement à long terme, donc il est primordial de bien le choisir pour en être satisfait longtemps !! L’aspect esthétique est bien sûr important, mais ce n’est pas le seul critère à réfléchir. Quelle va être “l’utilité” de mon arbre, de quelle surface je dispose, comment est ma terre, le climat de ma région ?

Un choix de raison

Il est non seulement malaisé de se débarrasser d’un arbre, d’autant plus s’il mesure 15 ou 20 mètres de haut, mais c’est aussi une décision toujours difficile à prendre. Pour éviter d’avoir à faire ce choix regrettable, étudiez soigneusement l’environnement (terrain, climat, emplacement) dans lequel va vivre l’arbre choisi avant tout achat.
- Les arbres à feuillage persistant font d’efficaces coupe-vent durant l’hiver, mais ne doivent pas être plantés là où leur ombre dense pourrait couper la lumière.
- Pensez à sa taille une fois adulte : ne va t’il pas gêner ou être dangereux car trop près de la maison ? Ses racines, ou encore son étalement, ne vont-ils pas faire des dégâts au niveau des fondations, des canalisations, des câbles électriques, de vos relations avec vos voisins ?

Arbres persistants pour l’ombrage

Qui dit “arbre” dit “ombre”, mais certains d’entre eux se fondent mieux que d’autres dans ce rôle, par un port plus retombant, ou bien une ombre plus agréable.
- Très bel arbre, à placer en isolé, l’eucalyptus dalrymplean présente un superbe feuillage bleu vert brillant, une floraison très odorante au printemps et une écorce qui se détache par plaques, laissant apparaître un tronc blanc ou rosé en automne.
- Le cèdre du Liban, toujours majestueux, demande plus un parc qu’un jardin, avec ses 25 à 30 mètres de hauteur !

Arbre décoratif

Selon l’arbre choisi, l’ambiance de votre jardin peut sembler tout à fait différente. Les arbres à port pleureur semblent alanguis, et prêtent au farniente, à la chaise longue. Les arbres méditerranéens apportent le soleil du sud, même quand il n’y en a pas ! Certains ont un aspect minimaliste, d’autres inspirent plutôt le romantisme, à vous de choisir ! Son emplacement sera à déterminer avec soin, que l’arbre soit placé en isolé ou au fond d’un massif, afin qu’il soit toujours à son avantage.

Cyprès de Leyland
- le cyprès d'Italie montre une belle forme longue et étroite, rappelant les paysages toscans. On s’y croirait presque !
- le magnolia grandiflora est surtout apprécié pour la beauté de ses fleurs, bien que son feuillage soit lui aussi remarquable, épais et luisant.
- Pour une atmosphère de grand parc, romantique et frais, le cèdre bleu de l'Atlas impose sa splendeur, et sa haute taille !
- L’eucalyptus gunnii est un arbre à grand développement, à réserver aux grands espaces. Il procure une ombre odorante et bleutée très agréable.

Arbre pour haie

Certes d’un aspect bassement utilitaire, une haie est toutefois bien appréciable dans un jardin, qu’elle soit séparative, coupe-vent ou bien brise-vue. Les arbres persistants sont, de fait, les meilleurs choix pour cette utilisation, et certains se prêtent particulièrement bien à la taille.
- l’if commun est couramment utilisé pour les haies, il est taillé dans ce cas pour former un arbuste très dense.
- Le cyprès de Leyland présente cette même densité lorsqu’il est taillé pour former haies ou topiaires. En plus d’avoir une croissance très rapide, il se montre très rustique et résistant à la sécheresse.

Mimosa des 4 saisons 'Lisette'

Arbre pour petit jardin

Pour un jardin de petite taille, une hauteur maximum de 10 mètres est conseillée, mais la largeur aussi sera un critère important, ainsi que l’étalement des racines.  
- Le mimosa des 4 saisons 'Lisette' offre sa floraison parfumée d’un bout à l’autre de l’année. Ses fleurs d’une belle taille et ses effluves sont tout à fait charmants en isolé dans un petit jardin.
- L’eucalyptus niphophila a de belles feuilles bleu vert, et son écorce multicolore est en perpétuelle desquamation, lui donnant un aspect toujours renouvelé.
- Le faux cyprès de Lawson remplace avec succès dans les petits jardins le cyprès d’Italie.
- L’arbre de feu du Chili se couvre de fleurs rouge vif à la fin du printemps. Peu rustique, il est à réserver au littoral et aux régions à hivers doux.
- Le Palmier arbre à laque : très rustique, il apporte une touche exotique au jardin. Ses très longues et fines feuilles gris vert tombent presque jusqu'au sol, lui donnant une silhouette originale. Avec ses 6 mètres de hauteur, c’est un sujet de choix à planter en isolé.