Quelle cisaille choisir ? Plusieurs critères de choix sont à considérer. Pour effectuer vos tailles de formation et d’entretien de vos haies et arbres d’ornement, utilisez des outils adaptés comme la cisaille et la scie.

Selon le type de végétal à couper

Lame droite

La cisaille à lame droite s’utilise pour la coupe de l’herbe, des jeunes pousses et des haies à bois tendres. Certains modèles sont crantés, permettant ainsi de couper les branches un peu plus épaisses.

Lame ondulée

La cisaille à lame ondulée est destinée à la coupe des rameaux les plus durs. Elle est utilisée pour tailler les haies irrégulières ou à bois durs. L’ondulation des lames évite que des rameaux ne glissent.
Exemple : la cisaille à haie télescopique 700 T Gardena
Attention : Pour des rameaux approchant les 2 cm de diamètre, nous vous conseillons d’utiliser le sécateur ou l’ébrancheur qui seront beaucoup plus efficaces avec un minimum d’effort.

La cisaille à haies à double levier

Selon l'ergonomie et le confort

Les poignées

L’ergonomie porte essentiellement sur les poignées. Le revêtement des poignées (bois, plastique) est essentiel pour une bonne préhension, le serrage est bien meilleur avec une poignée recouverte d’un matériau anti-dérapant.

L’ouverture démultipliée à crémaillère

Elle réduit sensiblement l’effort à fournir pour actionner la cisaille par rapport à un modèle classique. Un système de démultiplication à double levier assure une coupe efficace à moindre effort, jusqu'à la pointe des lames. Ce mécanisme démultiplie l'effort de coupe de 2,5 pour 1.
Exemple : la cisaille à haies à double levier Fiskars

Les butées amortisseurs

Elles absorbent les chocs en réduisant les vibrations ce qui entraîne des efforts moins importants sur une longue période de taille.

Conseils d'utilisation

- La tension des lames : elle permet d’avoir une coupe toujours nette et optimale. Ce réglage peut se faire soit par une vis ou un boulon (nécessite un tournevis ou une clef), soit par un bouton.
- L’entretien des lames : le revêtement anti-adhérence des lames, facilite l’entretien de la cisaille et augmente sa durée de vie.
Exemple :
- Utilisez de l'alcool à brûler pour désinfecter les lames entre chaque taille. Vous éviterez ainsi de propager des maladies et des parasites.
- Pour garder une bonne coupe, nettoyez bien les lames et affûter les si nécessaire. La sève qui sèche risque d'émousser le fil de coupe.
- Si vous devez tailler longtemps, portez des gants : vous éviterez les ampoules et économiserez vos forces.
- Dès que votre outil de taille marque des signes de faiblesse, n'hésitez pas à le changer.