Guide d'achat

La bêche est certainement l'un des tous premiers outils qu'un jardinier se doit de posséder. Elle lui permet de travailler son sol : retourner, ameublir, amender, planter...Toutefois, entre bêche, fourche à bêcher ou encore louchet, que choisir ? Cela dépend avant tout de la nature du sol. Suivez le guide.

Sommaire

Tableau récapitulatif

Les critères liés au type de sol

Les critères liés aux travaux de jardinage

Les critères liés au jardinier : confort d'utilisation, le manche

 

Pour travailler correctement, confortablement et de manière efficace et rapide, le jardinier se doit de s'équiper d'outils adaptés. Pour le travail du sol, plusieurs solutions s'offrent au jardinier : la bêche, la fourche à bêcher, le louchet, la biogrif et le rotogrif'.


Tableau récapitulatif des outils à manche pour le travail du sol

Type de sol Outil adapté Travaux de jardinage
Epais, dur Bêche à bord pointu Xact Fiskars Creuser et retourner le sol, diviser les souches, amender le sol
Sablonneux, léger, peu collant Bêche à rebord 28 cm avec manche Novagrip pomme Leborgne Creuser et retourner le sol, diviser les souches, amender le sol
Caillouteux
Lourd, compact
Fourche à bêcher Xact Fiskars
Fourche à bêcher douille 30 cm avec manche Novagrip pomme Leborgne
Fourche à bêcher télescopique Fiskars
Aérer et retourner le sol, travailler près des racines des arbres et arbustes, déraciner les mauvaises herbes
Argileux Louchet d'arrachage Pro 36cm - Leborgne Décompacter et aèrer la terre, couper les racines, faire levier pour déraciner les arbustes.
Tout type Rotogrif' 4 dents Leborgne Désherber les massifs, aérer et ameublir la terre sans la retourner, incorporer amendement à la terre, déraciner les mauvaises herbes
Tout type Biogrif 5 dents Leborgne Décompacter et aèrer la terre sans la retourner.
Tout type Bêche à bord droit télescopique Fiskars Creuser et dresser les bordures

La fourche bêche décompacte la terre et aide au désherbage sans casser les racines

Les critères liés au type de sol

Selon que votre sol est léger et sablonneux ou au contraire lourd et argileux, qu'il soit caillouteux ou dur, vous n’emploierez pas le même outil.

Terre sablonneuse, légère, sans cailloux

Une bêche légère, avec la plus grande largeur de tête car le sol sera toujours facile à bêcher, jamais lourd, même s'il est très humide, car toujours bien drainé.

Terre dure, épaisse

Une bêche à bord pointu, une bonne prise en main, un fer en acier trempé pour plus de dureté et de solidité.

Terre argileuse, lourde

Préférez un outil lourd, solide,bien tranchant comme le louchet.

Terre caillouteuse

Bêcher dans une terre caillouteuse est très difficile et risque d'endommager le tranchant de l'outil. Une seule solution : la fourche à bêcher dont les dents pénètrent aisément dans la terre, entre les cailloux.

Le louchet est idéal pour transplanter les arbustes

Les critères liés aux travaux de jardinage

Retourner le sol, creuser les trous de plantation

Pour mieux s'enfoncer dans la terre, l'outil doit être en taille de guêpe, pour faciliter la pénétration dans le sol : une largeur de tête supérieure plus grande que la largeur de tête inférieure. Dans le cas de sol caillouteux, lourd ou après de fortes averses, la fourche à bêcher pénétrera plus facilement dans le sol qu'un outil à tranchant plein. Qui plus est, la terre ne colle pas au fer mais glisse entre les dents vous permettant de travailler rapidement.

Si vous travaillez près des végétaux et de leurs racines, préférez là encore la fourche à bêcher qui passe entre les racines sans les sectionner. D'ailleurs, elle est parfaite pour désherber car elle ne casse pas les racines des mauvaises herbes, qui sinon se développent en autant de nouveaux pieds que de morceaux.

Incorporer un amendement

Pour enfouir le fumier, le compost et autres amendements, le plat de la bêche ou du louchet est idéal.

Diviser les souches de vivaces

Utilisez une bêche au tranchant coupant net ! Le louchet présente des bords d'attaque affûtés sur les 3 faces.

Transplanter les vivaces et arbustes

Le louchet est parfait pour dégager les souches, son manche faisant effet de levier et déracinant facilement les arbustes. C'est un outil reconnu comme des plus solides.

Décompacter la terre sans la retourner

L'éco-jardinier cherche à ne pas bouleverser la faune du sol. Il travaille la terre en surface sans aller en profondeur. Le rotogrif' et la biogrif ont été étudiées pour ce travail en respect avec la Nature. Préférez le rotogrif' pour le travail dans des surfaces étroites, dans les massifs, etc. et la biogrif pour les grandes surfaces, comme dans le potager.

Le rotogrif vous permet de travailler debout, sans abimer le dos

Les critères liés au jardinier

Le confort d'utilisation

La posture

Certains outils sont dotés d'un repose-pieds qui permet de pénétrer les sols compacts sans effort. Le louchet dispose de 2 repose-pieds extra-larges pliés dans la lame (non soudés) qui favorise l'appui du pied. Le rotogrif et la biogrif ne malmène pas votre dos : ils vous permettent de travailler debout sans vous pencher, et évitent ainsi tout mal de dos.

L'effort

Si l'outil n'est pas adapté à votre sol, l'effort sera plus pénible. Choisissez un outil léger, la fourche à bêcher est plus légère que la bêche par exemple. Sachez que l'acier trempé pour le fer de l'outil est une garantie de solidité, de dureté et de résistant à l'usure.

Le manche

Choisissez la longueur du manche en fonction de votre taille : 1,65m pour des utilisateurs de 1,55 à 1,75m, 1,80m pour des utilisateurs de 1,75 à 1,90m. Les manches en bois pour être solide, durer dans le temps et résister à l'usure doivent être issus du cœur du bois et vernissé (pour éviter les échardes). Les manches en fibre de verre sont réputés quasi incassables ; ils sont plus légers, atténuent les vibrations et permettent une bonne prise en main.

Assurez-vous que la zone de contact entre le fer de l'outil et le manche ne présente aucun défaut au risque de casser dès les premières utilisations.

La poignée

Il existe des manche dit à béquille : il s'agit d'une poignée au bout du manche qui facilite la prise en main, et des manches dit à pomme, sans poignée, plus courants. Certains modèles sont munis d'un grip élastomère anti-glissement pour un confort de prise en main. Sur le rotogrif, le guidon en forme de "S" permet de réduire l'effort à fournir pour décompacter la terre.

J'aime !