Chlorose due à des carences nutritives
Type de maladie
Conditions de culture
Périodes d'attaque
Printemps
Été
Automne
Hiver
Parties touchées
Feuilles
Jeunes pousses
Racines
Tiges
Description

Les carences nutritives les plus souvent remarquées au jardin sont celles en fer, magnésium, azote, phosphore. Elles induisent des chloroses.

Évolution

Dans les cas de carences en magnézium et en azote, une coloration rouge peut apparaître sur les feuilles.

Terrain favorisant

Fer : dans un sol calcaire.

Magnésium : Les camélias y sont particulièrement sensibles. Ce sont davantage les feuilles les plus anciennes qui manifestent le plus visiblement les symptomes.

Magnésium, phosphore : dans les terrains trés acide, chez les plantes cultivées en sol, dans l'humidité, l'engrais trop riche en potassium.

Azote : Sol léger et pauvre en matière organiques ou intensivement cultivé
 

Plantes sensibles

Toutes les plantes peuvent être concernées. Fer : les plantes de terre de bruyère en sol calcaire

Lutte curative

Des moyens efficaces pour combattre la maladie ou le nuisible qui ronge votre plante.

Conseils de traitement

Magnésium : Pulvérisez du magnésium en foliaire pour un effet rapide. Effectuez plusieurs applications ( toutes les 1 à 2 semaine ).
Azote : Epandez de l'engrais riche en azote régulièrement.
Phosphore : épandez un engrais riche en phosphore ou en superphosphate.

Traitement écojardinage

Fer : Traitez les arbustes atteints avec des engrais sous forme de chélats contenant du fer, de la corne broyée, du manganèse et des oligoéléments

Traitement chimique

Epandez du sulfate de magnésium sur le sol ( 40g par m2).

Lutte préventive

Des moyens efficaces pour prévenir toute nouvelle attaque de la maladie ou des nuisibles qui se sont déjà attaqué à vos plantes ou qui risquent de recommencer.

Gestes de culture

Fer : Veillez à avoir un sol suffisamment acide. Vous pouvez l'acidifier grâce au soufre, au sulfate d'aluminium, sulfates ferreux. Epandez un paillis acide au pied de la plante ( fougères, conifères).
Azote : Ne faites pas un paillis trop épais, car la décomposition de la lignine du bois entraîne une déperdition du sol en azote. Cultivez des légumes qui contiennent des bactéries fixatrices d'azote ( pois, haricot ).
 

Méthodes douces

Surveillez le pH de votre sol, surtout si c'est une terre à forte tendance calcaire. (cf. Dossier : Tester la qualité de son sol et la fiche conseil : Connaître son sol )