Prunus cerasus 'Géant d'Hedelfingen'

Arbre fruitier mais aussi ornemental, le cerisier est de toute beauté au printemps quand les bouquets de fleurs roses recouvrent ses rameaux nus. Cet arbre est à adopter en sujet isolé, au verger comme au jardin et ce, dans toutes les régions de France.

Ornemental des fleurs au tronc

Le cerisier à fleurs offre une floraison abondante et généreuse au printemps. En avril, ses fleurs rose carminé ou blanches réunies en petits bouquets apparaissent en grand nombre avant les feuilles. Celles-ci sont caduques ovales et dentées ; leur couleur vert foncé vire au rouge orangé ou jaune à l’automne. L’écorce des cerisiers est aussi un atout décoratif : luisante brun-acajou chez Prunus serrulata, par exemple. Le cerisier ornemental est un arbre buissonnant ou érigé, à cime arrondie ou étalée. De croissance assez rapide, il atteint jusqu’à 25 m de haut.
On le plantera isolé sur une pelouse, pour profiter de son ombrage. Il formera aussi de très belles haies libres ou des rideaux. En arrière-plan des massifs ou dans un jardin japonais, il ajoutera, au printemps, une belle touche de couleur rose qui ne passera pas inaperçue. Les variétés naines permettent de bénéficier de la beauté du cerisier en bac sur une terrasse ou un balcon.

Au jardin

Le cerisier à fleurs se plait dans un sol riche, profond et bien drainé. En bac, on le plante dans un mélange de terre de jardin sableuse et de terreau pour rosiers à parts égales. Tailler un cerisier ornemental est inutile. Dans les premières années, il aura besoin d’un tuteurage. On plantera les variétés naines dans un bac d’au moins 40 cm de côté.

Au verger

Le cerisier fruitier, comme Prunus cerasus, est peu exigeant, il tolère tout type de sol. Les cerisiers acides Prunus vulgaris – dont la célèbre cerise griotte de Montmorency – réclament même une terre calcaire. Seuls les sols lourds sont à éviter, ils sont propices aux maladies. On plante le cerisier d’octobre à avril, de préférence au soleil et à l’abri des vents forts, en évitant les orientations nord dans les zones aux hivers froids. L’idéal pour lui étant un coteau orienté au sud ou à l’ouest.
On apporte au cerisier de l’engrais à chaque début de printemps. On paille son pied avec du compost sur 15 cm d’épaisseur, cela permet de garder la fraîcheur jusqu’en été.

De belles récoltes

Le cerisier à fruits peut être planté dans toutes les régions, et en montagne jusqu’à 800 m d’altitude. Le cerisier fruitier est cultivé au jardin comme au verger, et est taillé sous différentes formes fruitières : gobelet ou basse-tige (tronc à 50 cm), demi-tige (tronc à 1,30 m), haute-tige (tronc à 2 m) et en fuseau. Cependant, dans les régions aux climats froids, on évitera la forme demi-tige ou en fuseaux pour privilégier les arbres sur tige. En été, les fleurs laissent place à des fruits charnus, et son port érigé dispense une ombre bienfaisante.
Pour une pollinisation croisée, assurant des récoltes pour de nombreuses années, plantez un autre cerisier à proximité. Il est possible qu’une année, le cerisier ne produise pas ou peu de fruits, alors que l’année précédente il a donné une bonne récolte. Ce phénomène est tout à fait normal, l’arbre reprend des forces, il reconstitue ses réserves, pour que l’année prochaine année soit des plus généreuses.

Une taille d’importance

Les arbres à noyaux sont taillés en août ou septembre, ayez toutefois la main légère car la taille les affaiblit. Assurez-vous que vos outils soient bien tranchants et propres, vous minimiserez les risques d’attaques de champignons et autres parasites qui profitent de la moindre blessure pour contaminer l’arbre. On préviendra toutes attaques par la pulvérisation de bouillie bordelaise après la taille, en respectant les dosages pour une utilisation bio.
La première taille qu’on applique à un arbre fruitier est une taille dite de formation. Vous pouvez le palisser contre un mur par exemple. En règle générale, pour équilibrer le port de l’arbre, on supprime les branches qui se croisent et on encourage la pousse des bourgeons pointant vers l’extérieur, en coupant juste au-dessus d’eux.
Une fois l’arbre établi et prêt à donner des fruits, effectuez la taille de fructification. Nettoyez l’arbre de ses branches mortes et réduisez la longueur des branches principales. Elles seront plus fortes pour supporter le poids des fruits ! Ayez à l’esprit que les branches horizontales sont celles qui portent le plus de fruits, alors privilégiez les.

Cerisier malade ?

Les pucerons, petites bêtes vert clair, se voient à l’œil nu, sous les feuilles, près des nervures. Au printemps, pour vous en débarrasser de manière bio, pulvérisez de l’eau savonneuse, ou un mélange eau et huile d’olive qui en plus, nourrira votre arbre. On peut avoir recours au même mélange pour lutter contre les chenilles. On peut aussi planter à proximité des plantes compagnes : capucine contre les pucerons, souci contre les chenilles.
Si les feuilles du cerisier prennent des reflets argentés inhabituelles, les pousses et les branches se dessèchent et que de petits points orange apparaissent à la surface des bois morts , l’arbre est sans doute victime de la maladie du plomb. Le seul remède est d’éliminer et de brûler les branches contaminées.
En terrain lourd, le risque de gommose est accru. La gommose est un système de défense de l’arbre. Celui-ci excrète de la gomme pour se protéger d’un violent gel hivernal, d’une blessure due à la taille, ou plus grave, d’une attaque bactérienne comme la moniliose. Dans ce dernier cas, les fleurs flétrissent et les fruits pourrissent. Après avoir supprimé et brûlé toutes les parties atteintes, vaporisez de la bouillie bordelaise, en respectant les doses pour un jardinage bio !

Un peu de botanique

De la famille des Rosaceae, le genre Prunus qui comprend les pruniers, les cerisiers, abricotiers, amandiers et pêchers compte 430 espèces disséminées dans l’hémisphère Nord.
Souvent reproduite dans les motifs floraux, la fleur de cerisier se dit sakura en japonais et symbolise la beauté éphémère. Le cerisier à fleurs est fortement lié aux samouraïs, des guerriers légendaires.

CARACTÉRISTIQUES

Hauteur à maturité : 5 m
Origine : Allemagne
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal
PH du sol : neutre
Exposition : soleil
Couleur des fleurs : blanc-rose
Période de floraison : fin mars
Mois de récolte des fruits : juillet
Utilisation : jardin
Type de fruit : cerise
Saison d'intérêt : été
Couleur d'écorces ou chaumes : jaune
Période de plantation : octobre à avril, hors gel