Mon calendrier de jardinage

Au jardin gourmand

Herbes aromatiques

Rempotez les basilics, le Stepa et l'estragon pour les maintenir à l'abri et profiter de récoltes tardives. Faites de même avec le persil, la ciboulette, ou encore le cerfeuil.

Semez à l'extérieur, en pleine terre ou en pépinière l'angélique, la camomille, l'artémise et le fenouil.

Potager

Plantez des poireaux et des choux d'hiver

Terminez les plantations de fraisiers remontants ou non-remontants

Buttez les cardons, poireaux, fenouils de Provence et céleris raves et branches afin de les blanchir, les choux de Bruxelles afin de les maintenir droits.

Arrêtez les arrosages sur les melons, courges et potirons pour éviter qu'ils n'éclatent. Posez leurs fruits sur une tuile ou une planchette pour prévenir toute pourriture sur sol humide.

Effeuillez les tomates pour favoriser une bonne maturité des fruits

Nettoyez les carrés de culture en supprimant toutes traces de végétation fanée ou de légumes impropres à la consommation. Vous éviterez ainsi la propagation des maladies.

Apportez de l'engrais azoté à vos épinards.

Semez des navets et radis noirs, des mâches, des salades de printemps (2ème quinzaine), du chou de printemps, des épinards.

Verger

Rabattez toutes les tiges de framboisiers (démo en vidéo) , mûres grimpantes et loganberry ayant porté des fruits.

Bouturez les petits fruits (cassissiers, groseilliers (démo en vidéo), framboisiers)

Installez des pièges à guêpe afin de protéger les fruits de leur gourmandise (surtout les poires)

Désinfectez les fruitiers à l'eau de Javel

Préparez à l'avance les trous pour vos futures plantations ainsi que les structures pour les palisser (sauf en terre argileuse car vous planteriez dans une baignoire).

Au jardin d’ornement

Plantes vivaces

C'est le meilleur moment pour planter les plantes d'ombre sous couvert d'arbres ou d'arbustes : Polygonatum, pervenches, muguet, Epimedium... qui subiront ainsi moins la concurrence des racines durant leur reprise.

Plantez les vivaces rustiques, en particulier les pivoines herbacées.

Récupérez et repiquez les semis naturels de plantes vivaces (fenouil pourpre, alchémille, matricaires, mélisse, ancolies, campanules à fleur de lait, astrances, coquelourde, Corydalis, euphorbes, hellébores, julienne des jardins, mauves, primevères, roses-trémières, sauge sclarée, Verbascum, violettes…)

Finissez la division et la plantation les iris des jardins à grandes fleurs

Protégez contre le froid les vivaces peu rustiques grâce à un paillis.

Epandez préventivement des granulés anti-limaces

Arbres, arbustes et conifères

Plantez des végétaux persistants comme les magnolias, les fusains, les buis mais aussi les rhododendrons, les azalées et les camélias.

N'arrosez plus les rhododendrons et azalées afin de les inciter à produire de nombreux boutons floraux pour l'année prochaine.

Plantez les essences persistantes dont les conifères en profitant d'une terre encore chaude.

Déplacez les arbres et arbustes en conservant une belle motte (hors périodes de gel).

Haies et bordures

Préparez tranquillement l'emplacement de votre future haie : creusez la tranchée et apportez fumure et engrais de fond. Vous planterez dès le mois prochain.

Plantez les essences à feuillage persistant alors que le sol est chaud (lauriers-palme, laurier du Portugal ou laurier-sauce…). Ils n'en reprendront que mieux.

Plantez les haies d'espèces à feuillage persistant proposées en motte ou en conteneur, celles à feuillage caduc en racines nues ou en motte.

Plantes grimpantes

Plantez les grimpantes livrées en motte ou conteneur.

Effectuez une légère taille de propreté parallèlement au support et à l'aide d'une cisaille.

Plantez les espèces et variétés rustiques à feuillage persistant ou semi-persistant, comme le lierre

Rosiers

Traitez les rosiers préventivement ou curativement contre la rouille qui se développe en atmosphère plus humide.

Pelouse et gazon

Plantez en nappe des bulbeuses à floraison printanière au pied des arbres ou dans les parties plus sauvages et offrez-vous une pelouse fleurie. Aidez-vous pour se faire d'un plantoir spécial "bulbes", muni d'un long manche

Tondez, arrosez et roulez régulièrement les gazons les plus soignés

Aérez avec, par exemple, des patins-aérateurs munis de pointes, les pelouses compactées, ou aux endroits piétinés.

Effectuez une dernière découpe propre le long des massifs.

Préparez le terrain et semez les nouvelles pelouses

Arrosez abondamment la pelouse si elle a souffert de votre absence durant vos vacances.

Bassin et plantes d'eau

Installez un filet au dessus de l'eau afin de prévenir les attaques de hérons friands de poissons et d'empêcher les feuilles mortes de l'automne de se déposer au fond du bassin, acidifiant ainsi l'eau.

Plantes bulbeuses

Plantez dans la pelouse les bulbes à naturaliser.

Plantez sans tarder le lis de la Madone, la fritillaire impériale, l’Amaryllis belladonna, les nérines, les crocus à floraison automnale comme le safran, les colchiques, le Leucojum vernum, le perce-neige à floraison automnale et le Lilium testaceum à végétation hivernale. Les Trilliums souffrent vite de dessication. Plantez-les dès réception.

Déterrez les bulbeuses d'été non rustiques (dahlias, glaïeuls, cannas, bégonias...) et entreposez-les à l'abri du gel, dans des caisses remplies de tourbe sèche ou du journal, de la mousse sèche, etc. (Voir les étapes de leur préparation en photo )

La rocaille

C'est le meilleur moment pour planter les murets fleuris. Les plantes de rocaille pourront ainsi s'y installer rapidement avec l'humidité automnale.

Dans et autour de la maison

Serre et véranda

Rempotez vos boutures enracinées de plantes semi-rustiques (pélargoniums, fuchsias…) afin de les hiverner.

Vérifiez le bon état du système de chauffage

Récupérez dans les massifs puis rempotez les plantes annuelles qui continueront à fleurir généreusement à l'intérieur ou en véranda : coleus, impatience, bégonia, héliotrope, lantana, Browallia, Hyppoestes...

Aérez si le temps le permet.

Plantez, divisez et rempotez les touffes trop denses d'arum (Zantedeshia). Mettez-les mettre en végétation afin d'obtenir une floraison pour Noël.

Bouturez les plantes semi-rustiques de vos bacs et jardinières (pélargoniums, fuchsias…)

Balcon

Plantes d'intérieur

Rempotez puis reprenez la culture des bulbes de cyclamen.

Mettez en pot les bulbes non préparés de narcisses, tulipes et jacinthes (de préférence multiflores) destinés au forçage. Placez-les au frais et à l'obscurité (en cave ou éventuellement dans le bac à légumes de votre réfrigérateur).

Pensez à...

Ici et là

Effeuiller vignes et tomates pour favoriser une bonne maturité des fruits

Bouturer les plantes semi-rustiques telles de pélargoniums, fuchsias, ostéospermum, gazanias, daturas...

Cueillir les fleurs à sécher

Supprimer les fleurs fanées pour soulager les plantes et les inciter à refleurir.

Planter sans plus attendre (jusqu'au 15) les colchiques, cyclamen de Naples et le safran qui sont prêts à fleurir. Les fritillaires impériales et le lis de la Madone aiment bien être également plantées en fin d'été.

Griffer et biner régulièrement le sol entre les cultures pour empêcher les mauvaises herbes de pousser.

Épandre des granulés contre les limaces et escargots si le temps est doux. Pour une méthode plus douce, disposez des pièges à limaces en cendres de bois, coquilles d'oeufs (voir nos astuces)...

Semer des engrais verts sur les parcelles délaissées du potager

Passer commandes pour être sûr d'obtenir la variété choisie : bulbes à floraison printanière, arbres et arbustes mais aussi les rosiers.

Nettoyer la serre avant de procéder aux premières rentrées de plantes sensibles.