Leçon de jardinage

Elles sont très à la mode avec le retour des jardins moins sophistiqués, voire naturels. Attention toutefois car elles signent, de fait, les jardins contemporains et ne s'accordent guère à l'esprit qui prévaut dans les espaces formels et classiques. De même, en s'inspirant de la nature, mieux vaut les employer en quantité afin d'obtenir un effet vraiment convaincant.

Les graminées se révèlent magnifiques dans un milieu minéral, du moins celles qui proviennent des steppes. Installez donc ces dernières parmi des roches ou un simple paillage de gravillon, de sable grossier ou des galets, de l'ardoise pilée… comme la merveilleuse "herbe aux cheveux d'anges", le Stipa tenuifolia doré qui incite aux caresses.

Donnez libre cours à votre imagination !

Ces associations de textures sont d'ailleurs particulièrement esthétiques dans les petits patios. Les graminées instilleront à la moindre plate-bande un nouveau souffle de vie : ne sont-elles pas émouvantes car mouvantes au moindre souffle de vent. Leur floraison souvent vaporeuse n'est pas, du reste, le moindre de leurs atouts, car elles sont nombreuses à se distinguer par leur feuillage coloré, du plus bel effet.

Miscanthus sinensis 'Silberfeder'

A n'en point douter, vous trouverez au jardin, une graminée pour chaque place et une place pour chaque graminée. Ainsi, en bord de plan d'eau ou en terre détrempée se distingueront le Michauxia panaché, l'élégant "ruban de bergère" ou Phalaris arundinacea 'Picta' ou encore les grêles carex exotiques présentent, quant à eux, des feuillages étonnants, pourpres, bruns ou cuivré. Ce sont les espèces flagellifera ou comans 'Bronze', idéales pour agrémenter les rocailles et dallages.

Dès le printemps, le Millium effusum 'Aureum' déploie quant à lui ses feuilles d'un jaune citron tendre, à l'ombre des arbres. C'est en revanche en fond de massif que vous installerez les robustes eulalies (Miscanthus) dont certaines dépassent les 2 mètres de hauteur : feuillage luxuriant et floraison tardive assurément du plus bel effet, surtout avec la variété 'Silberfeder'.

Agropyron magellanicum

Les fétuques bleues sont bien plus humbles, poussant en coussinets compacts. Elles formeront des moutonnements cocasses en terre sèche et au soleil, en compagnie de plantes de garrigue comme les thyms et les hélianthèmes.

Les Calamagrostis se posent volontiers en sentinelles hiératiques et l'on profite ainsi de leurs infrutescences de juin jusqu'au cœur de l'hiver.
Le Stipa gigantea est, à lui seul, l'archétype des graminées ornementales avec sa touffe offrant une haute gerbe de folle avoine dorée, haute de 1,80 m. Vous prendrez soin de l'installer à contre jour pour en apprécier toute la beauté. Un feuillage bleu est l'apanage de l'Elymus glaucus, virulent au point de retenir les terres d'un talus ou du plus raisonnable Agropyron magellanicum. Quant à l'Hakonecholoa macra 'Aureola', il rayonne d'une beauté asiatique, avec ses chaumes souples et surlignés de jaune doré, qui le fait apprécier en grands pots ou bien en leitmotiv le long d'une allée en sous-bois clair.

Philippe Ferret