La mésange bleue, la mésange charbonnière et le rougegorge sont les espèces les plus populaires du jardin. Peuvent aussi s’y voir : la sitelle torchepot, le pinson des arbres, le bouvreuil pivoine, le chardonneret… Ils émerveillent par leur plumage et leur chant. Apprenez à les identifier et à différencier leurs habitudes alimentaires.

Le rouge-gorge

Il est facilement reconnaissable à son ventre orangé et sa forme ronde. Solidaire, il n’approche pas des mangeoires déjà bien occupées. Souvent au sol, il préfère y manger, grattant la terre pour trouver des insectes. Il se déplace par petits sauts, poussant des cris.

Les mésanges

Les mésanges bleue et charbonnière protègent les arbres fruitiers en dévorant les pucerons, les carpocapses et la plupart des chenilles. Les nourrir vous assurera un couple de mésanges jamais loin de votre verger.

La mésange bleue

Mésange charbonnière

Il s’agit de la plus grande des mésanges. Elle se reconnait à sa tête noire et ses joues blanches, son corps jaune-vert, ses ailes noires et blanches. Elle est agile et rapide, elle visite les mangeoires été comme hiver. Elle est friande des graines de tournesols et de graisse, sur des mangeoires suspendues où elle viendra se servir.

Mésange bleue

Elle est reconnaissable sans problème avec sa tête bleue et blanche, son bandeau noir sur l’œil, son ventre jaune et ses ailes bleues et blanches. Agile, elle se nourrit souvent tête en bas. Comme la charbonnière, elle vient chercher les graines l’une après l’autre, les emmenant au loin pour les manger. Elle est friande elle-aussi de graines de tournesols, et de graisse.

Mésange nonette

Elle porte une calotte noire sur la tête. Petite, de couleur gris beige, elle se fait discrète. Très rapide, elle aime les graines de tournesols qu’elle viendra prendre une par une et décortiquer à l’abri.

Le bouvreuil pivoine

Le bouvreuil pivoine

Voyant par sa couleur rouge, mais très craintif, il doit pouvoir se cacher dans un arbuste ou un arbre à proximité. Il vient se nourrir au sol et se régale de graines de tournesols.

Le chardonneret élégant

Un bel oiseau à tête rouge, blanc et noir, au bec long et pointu et au chant agréable. Son nom lui vient du chardon, une plante dont il apprécie particulièrement les graines. Il aime manger la tête en bas, sur des mangeoires suspendues.

Le gros bec casse-noyaux

Cet oiseau de moyenne taille se reconnait à son bec très fort et gros, et son corps teinté de roux. Il fait fuir les plus petits oiseaux qui attendent son départ pour venir à la mangeoire. Il mange toutes sortes de graines et de fruits à coques ou à noyaux durs. Au printemps, il se nourrit aussi de chenilles et autres insectes.

La sitelle torchepot

La sitelle torchepot

C’est un oiseau qui aime monter et descendre rapidement le long des arbres. Il est reconnaissable à son dos bleu, son ventre et sa queue orange, sans oublier son bandeau noir sur l'œil. Comme les mésanges, la sitelle vient chercher graine par graine dans la mangeoire, allant manger ailleurs. Elle casse les graines en les frappant contre le bois, un bruit caractéristique à guetter.

Le pinson des arbres

Bel oiseau rosâtre, vert-olive, blanc, gris-bleu au beau chant. Il se nourrit au sol, où il cherche des graines.