Vous souhaitez profiter cet été d'un décor fleuri foisonnant et durable ? C'est dès à présent qu'il convient de mettre tous les atouts de votre côté en choisissant et en préparant convenablement vos contenants.

Choisissez votre type de contenant

Vous trouverez certainement un très grand choix de contenants, de toutes formes, matières, textures ou couleurs. Sachez que les plantes n'ont guère d'exigences à cet égard. Elles se développeront à priori tout aussi bien dans un pot en terre cuite que dans une jardinière ou un container en plastique. Toutefois, méfiez-vous des modèles en métal de couleur sombre. Si vous les placez en plein soleil, vous risquez de brûlez les racines, surtout s'ils sont posés à terre, sur une dallage très clair impliquant une forte réverbération. L'astuce consiste alors à tapisser l'intérieur d'un isolant fin tel que ces rouleaux de polystyrène que l'on place habituellement sous le papier peint en cas de mur humide. Des restes d'emballage type "mousse" feront aussi bien l'affaire.

Côté récup. !

Ne vous cantonnez pas aux produits du commerce et faites également preuve d'imagination quitte à détourner des objets de récupération à dénicher dans les brocantes et vide-greniers: bassines, grandes boîtes de conserves, bacs, fûts, baquets, chaudrons… Dans tous ces cas, encouragez un bon drainage en les perçant, au fond, d'un ou plusieurs trous avant d'étaler une couche de matériaux grossier (gravillons, tessons, billes d'argile).

Personnalisez à volonté

Un simple coup de pinceau, l'emploi de pochoirs, des débris d'assiettes fixés au pistolet à colle, des motifs de serviettes de table superposés à la colle à papier peint, une hélice de ficelle colorée… les idées ne manqueront pas pour transfigurer vos contenant en un tournemain, leur donner un look original.

Privilégiez une grande contenance

Vous avez tout intérêt à disposer de contenants vastes. Ceux-ci assurent une plus grande réserve de substrat donc de "nourriture" pour les plantes; surtout, ils permettent d'espacer les arrosages et permettent de cultiver un assortiment de plantes diverses, se mettant alors en valeur entre elles. De fait, méfiez-vous des jardinières par trop étroites, des bacs trop peu profonds ou des cylindres. De même soyez vigilants quant aux contenants au col rétrécit ce qui ne facilite guère les replantations.

Les conseils indispensables…

Ne lésinez pas sur le prix et la qualité du substrat. Préférez ceux comportant un rétenteur d'eau ou de l'argile plus un engrais à libération lente. Optez pour des formulations à l'aspect souple et sombre. Cela ne vous dispensera cependant pas d'apporter de l'engrais soluble, une fois tous les deux arrosages afin d'obtenir des floraisons plus abondantes et prolongées. Éventuellement et afin de maintenir la fraîcheur des racines, appliquez en surface un paillis décoratif (billes d'argiles, coquillages, gravillons…).