De culture facile et demandant fort peu d’entretien, l’oignon se fait un plaisir de se trouver une petite place dans nos planches potagères. Peu exigeant, il lui faut un terrain bien drainé et du soleil. Quant à l’arrosage … avec parcimonie, il n’aime pas les excès !!

Bien arroser les oignons

Le seul moment où l’oignon a besoin d’être arrosé, c’est après avoir été semé, en quantités faibles mais régulières, puis jusqu’à ce que ses feuilles cessent de se développer, en quantité un peu plus importante (la germination demande moins d’eau que la phase de croissance des feuilles).

En dehors de cette période, l’oignon se contente de l’humidité contenue dans le sol. En effet, il a horreur des excès d’humidité qui font pourrir son bulbe, entraînent le développement du mildiou et empêchent une bonne conservation. Par contre il est tout à fait utile de biner régulièrement la terre, empêchant ainsi un dessèchement trop rapide.

C’est pourquoi on conseille de le planter dans une terre légère, bien drainée. Un sol argileux, collant, où l’humidité stagne, ne convient pas du tout à cette culture, la plantation ne peut se faire que sur des buttes de terre d’au-moins 10 cm de hauteur, réalisées avec de la terre et du sable.

En cas de coup de chaleur et de périodes très sèches, il est toutefois possible que vos plants d’oignons aient malgré tout besoin d’un peu d’eau. Vous arroserez alors à l’arrosoir, au pied.